Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 00:49

01/08/2016 – 08H30 France (Breizh-info.com) – Le maire de Béziers, Robert Ménard, vient de publier, sur le site Boulevard Voltaire, une série de mesures à prendre – selon lui – en urgence, afin « d’éradiquer le terrorisme islamiste en France ». Ces déclarations interviennent en cette fin juillet alors que la France a été durement touchée, à Nice, en Normandie, dans un contexte où les responsables politiques actuels semblent peiner à organiser la riposte.

Voici les onze mesures proposées par Robert Ménard  :

Principe de précaution

1 – Internement immédiat de tous les islamistes fichés S.

2 – Suppression de la double nationalité, hormis pour les ressortissants européens.

3 – Fin de l’accueil de tous les migrants, à l’exception des véritables réfugiés politiques.

4 – Réforme du Code de la nationalité : rétablissement du droit du sang et limitation des naturalisations aux cas d’assimilation.

5 – Rétablissement des peines plancher et expulsion systématique des condamnés étrangers à l’issue de leur peine de prison, et conclusion d’accords bilatéraux pour que ces étrangers purgent leur peine de prison dans leur pays.

Principe de réaction

6 – Déchéance de la nationalité pour tous les ressortissants français qui se rendent au Moyen-Orient pour combattre au côté de l’État islamique, pour tous les terroristes ainsi que pour tous les auteurs d’apologie du terrorisme.

7 – Suspension de l’espace Schengen.

8 – Installation d’un poste de gendarmerie permanent, couplé à des moyens juridiques spécifiques et conséquents, dans une première série de 100 zones de « non-France » jusqu’à complet rétablissement de la présence républicaine et française.

9 – Création d’une garde nationale composée de volontaires sélectionnés, âgés de 25 à 50 ans, sans double nationalité, et constituée sur une base départementale, pour un effectif total de 100.000 hommes et femmes.

10 – Nouvelle réglementation sur la légitime défense pour les forces de l’ordre.

11 – Dénonciation de l’adhésion de la France aux articles de la Convention européenne des droits de l’homme qui privent la police et la justice françaises des moyens de mener à bien leurs missions.

Crédit photo : Wikimedia commons (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS