Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

1 août 2016 1 01 /08 /août /2016 02:49

Les demandes de port d'armes d'autodéfense ont atteint des records en Allemagne en 2016. Les experts en possession d’armes à feu prétendent que ce nouveau besoin provient de toutes les couches de la société, «des ouvriers aux professeurs».

Les nouveaux chiffres révélés par la police allemande montrent que les Allemands se sentent de moins en moins en sécurité à l'aune des récentes attaques et fusillades, ce qui a eu pour conséquence la ruée sur les armes non-létales d'autodéfense.

«Au mois de juin 2016, il y avait 402 301 permis de port de petites armes délivrés par le Registre national des armes», a précisé le ministère de l'Intérieur, cité par Die Welt.

Ce chiffre est près de 50% plus élevé que ceux relevés à la même époque l'année dernière, seuls un peu moins de 270 000 permis avaient été enregistrés pour la première moitié de l'année 2015.

Ce type de permis autorise son porteur à posséder des armes non-létales d'autodéfense, telles que des pistolets à blanc, à gaz ou de détresse.

En savoir plus : Les ventes d’armes légères explosent en Allemagne après les agressions de Cologne

Mais dans un des pays d'Europe qui compte parmi les lois sur les armes les plus restrictives, de tels permis sont plus faciles à obtenir : contrôle des antécédents, cours de formation, évaluation psychiatrique et épreuves de maîtrise n'étant pas requis, au contraire d'une demande de port d’arme à feu classique.

Quelqu'un qui souhaite porter ce type d'arme a seulement besoin d'être majeur, digne de confiance et respectueux de la loi. Cependant, ces personnes n'ont pas le droit de la porter lors d'événements publics, idem pour les détenteurs d'armes à feu traditionnelles.

Aller plus loin : Crise migratoire, quand les citoyens européens organisent leur propre défense 

«La clientèle vient de toutes les couches de la société, des ouvriers aux professeurs», a indiqué Ingo Meinhard, directeur de l'Association allemande des armuriers et vendeurs d'armes à Die Welt.

Il a également souligné que d'autres produits d'autodéfense, comme le spray au poivre, devraient n'être vendus uniquement que dans des magasins spécialisés, «des conseils de professionnels» étant toujours requis dans le maniement de tels objets.

L'augmentation de la demande coïncide avec la vague d’attaques terroristes sur le sol allemand ces dernières semaines. L'assaut le plus meurtrier a impliqué un jeune homme de 18 ans qui a déclenché une fusillade avec un pistolet de type Glock 17, à Munich. Neuf personnes sont mortes et 35 autres ont été blessées. L'arme ainsi que 300 munitions ont été achetées illégalement sur le Darknet, un réseau internet non-régulé, a indiqué la police.

Ingo Meinhard rappelle que l'achat d'armes illégales sur le Darknet ou le marché noir est «un problème d'importance», qui a besoin d'être pris en charge sérieusement.

Certain députés ont déjà appelé à un renforcement des lois. Irene Mihalic, une experte en Affaires internes du Parti vert et au passage ancienne officier de police, a déclaré à Die Welt que même les armes de cérémonie devraient être désactivées. «On sait depuis des années que trop souvent et trop facilement ces armes sont converties en armes à feu opérationnelles», a-t-elle regretté.

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS