Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

12 août 2016 5 12 /08 /août /2016 02:31

09/08/2016

Jean-Claude Guibal, député-maire Les Républicains de Menton, était sur RMC ce mardi. Il constate une arrivée de plus en plus massive de migrants, et a décidé de tirer la sonnette d’alarme.

« Depuis 12 mois, sont arrivés en Italie entre 80.000 et 100.000 migrants venus de Libye, qui sont massés le long de la frontière française », explique-t-il. « Pour la première fois, depuis des années, la frontière a cédé: 200 migrants se sont précipités et l’ont enfoncée. »

06/08/2016

Migrants à Menton: Bernard Cazeneuve évoque une « tentative » de franchissement de la frontière.

Le ministre de l’Intérieur a salué ce vendredi soir l’efficacité des forces de l’ordre ayant permis de mettre « fin sans délai » à la « tentative de franchissement de la frontière ». La préfecture des Alpes-Maritimes faisait encore état d’une cinquantaine de personnes « en cours d’interpellation ». (…)

Une heure avant, la préfecture des Alpes-Maritimes faisait clairement état d’un réel franchissement de la frontière franco-italienne par environ 200 étrangers en situation irrégulière, en fin d’après-midi vendredi. (…)

Source


06/08/2016


05/08/2016

Entre 200 et 300 migrants ont passé la frontière entre l’Italie et la France ce vendredi matin.

Ils ont quitté leur camp tenu par la Croix-Rouge, à Vintimille, au petit matin et sont passés par le poste frontière de Menton. Certains sont passés par les rochers.

 

Après un long moment d’attente sur le pont Saint-Ludovic, ils ont entamé une marche, dans le calme, en direction de Menton encerclés par la police.

La plupart des migrants sont restés au niveau de Port Garavan tandis que d’autres ont continué leur chemin dans les rues du centre-ville.

Ces migrants ont décidé de quitter leur camp, mécontents de leurs conditions d’accueil à Vintimille.

 

Nice Matin

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS