Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

9 août 2016 2 09 /08 /août /2016 11:38

Pauvreté, chômage et parfois famine: le Brésil accueille les JO lors d'une période difficile. Cependant cela n'empêche pas les organisateurs d'incinérer des tonnes de produits frais achetés pour les sportifs… Ainsi, pour combattre ce gaspillage et nourrir les pauvres, les ONG locales ont ouvert un restaurant pas comme les autres.

Un restaurant pour les gens à faible revenus a ouvert ses portes à Rio de Janeiro, la capitale des JO-2016. D'après le site brésilien UOL, le fonctionnement du restaurant, qui offre des plats gratuits aux plus démunis, est assuré grâce aux organisations caritatives et aux excédents de nourriture achetée pour les participants aux compétitions sportives.

 

L'idée d'utiliser des "produits olympiques" pour nourrir les pauvres est venue aux initiateurs de ce projet après qu'ils ont découvert qu'une partie considérable de produits achetés pour le village olympique était détruite. Et ce non pas parce que les produits sont de mauvaise qualité, mais parce que les chefs olympiques n'ont pas besoin de tant de repas.

"Nous avons fait de notre mieux afin de faire en sorte que les fournisseurs livrent les excédents à notre restaurant. J'étais perplexe quand j'ai découvert que sur 120 camions de repas, 20 revenaient et leur contenu était incinéré", évoque l'un des initiateurs du projet David Hertz.

 

Quelque 45 chefs du monde entier ont été invités à cuisiner dans le restaurant. Chaque jour, l'établissement accueillera 108 personnes. Cependant, seulement les Brésiliens ayant le statut de personnes à faible revenus auront la possibilité de manger gratuitement dans l'établissement. 

Il convient de noter que les JO de Rio se tiennent dans un contexte de grave crise économique. Pendant que les invités des JO assistent aux compétitions, les résidents locaux peinent à trouver un emploi.

En juillet, les policiers brésiliens sont sortis dans les rues pour manifester contre les retards de paiements. Les représentants des forces de l'ordre ont accusé le gouvernement brésilien d'être trop concentré sur les JO et d'avoir complètement oublié son peuple.

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS