Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 01:05

 

Alors que la politique des États-Unis et de l’Europe devient de plus en plus agressive envers la Chine, Pékin commence à envisager la formation d’une alliance avec la Russie pour contrer l’OTAN.

À l’occasion du 95è anniversaire de la naissance du Parti communiste chinois, le mois dernier, Xi Jinping a fait un discours considéré comme incendiaire par les analystes, dans lequel il appelle à créer une union militaire avec la Russie, qui rendrait l’OTAN « sans pouvoir » et « mettrait fin aux élans impérialistes de l’Occident ».

Cette forte déclaration tombe au moment où tant Pékin que Moscou se trouvent dans une position vulnérable face à une politique étrangère américaine de plus en plus agressive, avec ses fréquentes simulations de guerre à grande échelle aux frontières des deux pays et la mise en place de boucliers antimissiles à des endroits stratégiques, qui limitent la capacité de la Russie et de la Chine à se défendre en cas de conflit.

« Le monde est au bord d’un changement radical, a déclaré un président chinois de plus en plus frustré.Nous voyons comment l’Union Européenne est en train de se désintégrer, de même que l’économie américaine. C’en est fini du nouvel ordre mondial. »

Ce discours semble aussi fait pour calmer les dissidents en Chine, où l’on voit déjà des fonctionnaires demander aux citoyens d’être vigilants face aux agitateurs anti-gouvernementaux qui pourraient être des agents de l’Occident, alors que l’administration étasunienne se mêle de la dispute au sujet de la mer de Chine méridionale, en se joignant aux autres pour demander que Pékin soit évincé de son territoire historique et en se servant d’un arbitrage douteux qui a été considéré comme invalide, car Pékin ne reconnaît pas la juridiction de la Haye.

La perte de son territoire en mer de Chine méridionale représenterait un sérieux revers pour les aspirations économiques de Pékin, car 40% du transport maritime mondial passe par cette région, qui héberge aussi les plus grandes réserves de pétrole et de gaz naturel au monde.

Cherchant le soutien de ses compatriotes, Xi Jinping a déclaré : « Ce ne sera jamais plus comme avant. Dans 10 ans, nous aurons un ordre mondial nouveau, dont la clé sera l’union de la Russie et de la Chine. »

Le président russe, Vladimir Poutine, soutient depuis longtemps le développement d’une alliance militaire et économique avec la Chine, se référant au niveau de coopération actuelle comme « un partenariat stratégique profond ».

Alors que la communauté internationale s’en prend à Pékin par l’intermédiaire du verdict sur la mer de Chine méridionale et l’installation d’un système anti-missiles THAAD en Corée du Sud, la Russie a continué à soutenir la Chine en s’engageant avec elle dans de grandes manœuvres militaires conjointes dans le Pacifique.

Traduit par Wayan, relu par Catherine pour le Saker Francophone.

source:http://lesakerfrancophone.fr/pekin-denonce-lagression-americaine-espere-un-nouvel-ordre-mondial-sino-russe

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS