Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

27 septembre 2016 2 27 /09 /septembre /2016 02:10

L’ancien Premier ministre australien exhorte les dirigeants européens à sécuriser au plus vite leurs frontières nationales avec des mesures draconiennes comme celles pratiquées en Australie.

L’ancien PM Tony Abbott a préconisé à l’Europe d’adopter une politique de protection des frontières rigoureuse du même style que celle mise en place en Australie pour éviter de totalement « perdre le contrôle » face à l’afflux record du nombre de personnes réclamant l’asile.

Abbott a dit que ce nombre grandissant de personnes entrant en Europe « ressemble à une invasion » au point que les pays européens risquaient de perdre leurs caractères identitaires s’ils continuaient à accepter ce qu’il appelle « des futurs migrants économiques » à s’installer chez eux.

L’actuel Premier ministre Malcolm Turnbull tiendra ce même discours samedi à New York auprès des Nations Unies en rappelant qu’à ce jour l’Australie possède la meilleure politique frontalière au monde.

La perspective que des millions de nouveaux Européens venus du Moyen-Orient ou d’Afrique affluent en Grande-Bretagne a poussé les britanniques à voter contre cette perte de contrôle d’identité.

« L’immigration incontrôlée n’a pas causé le Brexit mais a anticipé les Britanniques à vouloir reprendre en main les clés de leur souveraineté »

Il a rajouté qu’après le Brexit, la Grande-Bretagne devra mettre en place un nouveau système de visas pour « mettre un terme à ces intrusions incontrôlées »

Abbott a rendu hommage à l’ancien Premier ministre John Howard pour avoir dit  » Nous déciderons qui pourra venir dans notre pays et dans quelles circonstances ils pourront venir ».

« Pourquoi ne pas donner le dernier mot au pays concerné ? » a-t-il demandé.

« Après tout, un pays ou un continent qui ne peut pas contrôler qui entre sur son territoire finira un jour ou l’autre par perdre le contrôle de son avenir». [...]

Traduction FDS du Guardian

via http://www.fdesouche.com/770399-australie-tony-abbott-declare-que-leurope-est-confrontee-une-invasion-pacifique-de-demandeurs-dasile

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS