Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 02:50

L’argent, après les solutions politiques. Les entreprises privées, après les pouvoirs publics. Douze jours après l’électrochoc mondial créé par la photo du petit Aylan Kurdi, BNP Paribas a annoncé, mardi 15 septembre, sa décision de lancer un plan de 5 millions d’euros pour aider à l’accueil des réfugiés en Europe, notamment des réfugiés syriens.

La décision a été prise par le comité exécutif du groupe réuni lundi 14 septembre.

Ce plan consacré aux réfugiés passera par la mobilisation de deux outils déjà créés au sein de la banque et dévolus depuis leur création à des actions de solidarité : sa fondation BNP Paribas, partenaire du Samu Social de Paris, des Apprentis d’Auteuil et du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) ; et son fonds Urgence & Développement créé en 2012.

L’enveloppe de 5 millions d’euros sera répartie entre ces différentes actions, la banque ayant dans l’idée de soutenir aussi bien les salariés qui voudront s’investir dans l’aide aux réfugiés que ses clients.
Ainsi, à travers son fonds Urgence & Développement, la banque française va lancer une collecte de fonds destinés aux réfugiés.
Cette collecte concernera ses 185 000 salariés, répartis dans 75 pays, et sera également ouverte à ses clients en France.

Un principe est arrêté : chaque don fera l’objet d’un abondement du même montant par BNP Paribas, dans la limite d’un million d’euros par an.
Les sommes collectées transiteront par ce fonds lancé en 2012 pour faire face aux catastrophes humanitaires, à la demande de salariés soucieux d’aider les victimes. Elles seront réparties à égalité entre trois ONG actives sur le terrain : la Croix-Rouge française, Care et Médecins sans frontières.

(…) BNP Paribas

via http://www.fdesouche.com/768753-bnp-paribas-debloque-5-millions-deuros-pour-aider-laccueil-des-refugies-2

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS