Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 15:34

«  J’ai vécu la pire nuit depuis que je suis arrivée ici. Je ne dors plus, je tremble de peur, j’en ai encore pleuré ce matin...  » Céline a acheté une maison il y a deux mois impasse Becquet à Offekerque.
Son habitation se trouve à quelques mètres de l’A16, proche de la voie dans le sens Dunkerque-Calais.
Le lieu est devenu, depuis cet été, un point de rendez-vous pour des migrants candidats à la Grande-Bretagne, aux méthodes ultra-dangereuses pour monter à bord d’un camion : la pose de barrages enflammés. «  On les entend crier, courir lorsque la police arrive, on sent les gaz lacrymogènes. Mon fils de 3 ans a peur. Les migrants arrachent les poteaux de ma clôture pour les jeter sur l’A16  », poursuit, éreintée, la jeune femme.

Sa voisine, Stéphanie, confirme : «  Entre 2 h et 5 h 30, cela n’a pas arrêté, c’était horrible. Il y avait entre 200 et 300 migrants. Tout ça va mal finir, les gendarmes ne sont pas assez nombreux. » «  Lorsque je rentre du travail la nuit, je tombe nez à nez avec des groupes cachés dans les fossés  », continue Kévin.

Source et article complet

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS