Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 02:20

Alors que son nouveau livre Un quinquennat pour rien vient de paraître, le polémiste Éric Zemmour était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV.
Expliquant chercher à « poser un diagnostic », il a développé ses thèses ce vendredi matin. Il a ainsi assuré que la France était « en danger de mort ».
Il est peu après revenu sur l’affaire de Sisco, en Corse, où une rixe a opposé des musulmans à des villageois et a déclaré: « Le comportement des Corses est admirable, ils ne cèdent pas face à la pression islamique.
Ils ont raison de défendre leur territoire et leur identité. »

 

 

Pour le chroniqueur du Figaro littéraire, il y a « de nombreux territoires qui ne sont plus en France. Pour moi, un étranger, un immigré qui s’assimile au mode de vie français il devient français. Dans le cas contraire, j’appelle ça un colonisateur.« 

Le droit des individus, « cheval de Troie » de l’islam selon Eric Zemmour

Et Eric Zemmour en veut au droit et à ce qu’il appelle la « religion des droits de l’homme »:

« Ce que je critique c’est le comportement des juges qui depuis 30 ans ont trahi la Déclaration de l’homme et du citoyen pour une tradition anglo-saxonne qui se contente de défendre uniquement les droits de l’homme, de l’individu tout-puissant.
C’est le cheval de Troie de l’islam qui en profite pour dire à chaque fois « c’est notre liberté! ». Les femmes sont voilées dans la rue, c’est notre liberté! L’islam est une structure collective, coercitive voire totalitaire qui se sert des droits des individus pour imposer sa vision et conquérir de nouveau des territoires et des espaces publics. »

Sur les prénoms: il persiste et signe

L’insistance d’Eric Zemmour sur la nécessité de donner un prénom français à ses enfants suscite actuellement la polémique. Sur le plateau de BFMTV, l’ancienne garde des Sceaux Rachida Dati lui avait notamment conseillé de se « faire soigner « . Devant Jean-Jacques Bourdin, il  a cependant formulé une nouvelle fois son opinion :

« Il y a le corps social et le corps politique. En se donnant des prénoms qui ne sont pas dans la tradition française, les gens se mettent en-dehors du groupe. Le groupe ne les reconnaît pas comme étant totalement Français. »

Et pour Eric Zemmour, rendre hommage à ses racines via le prénom de son enfant n’est pas acceptable: « Vous croyez que les générations d’Italiens, Polonais, d’Espagnols qui ont fait l’effort de donner des prénoms français n’aimaient pas leurs pères et leurs mères ? »

 

source

 

 

 

 


Alors que son nouveau livre Un quinquennat pour rien vient de paraître, le polémiste Éric Zemmour était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV. Expliquant chercher à « poser un diagnostic », il a développé ses thèses ce vendredi matin. Il a ainsi assuré que la France était « en danger de mort ». Il est peu après revenu sur l’affaire de Sisco, en Corse, où une rixe a opposé des musulmans à des villageois et a déclaré: « Le comportement des Corses est admirable, ils ne cèdent pas face à la pression islamique. Ils ont raison de défendre leur territoire et leur identité. »

 

 

Pour le chroniqueur du Figaro littéraire, il y a « de nombreux territoires qui ne sont plus en France. Pour moi, un étranger, un immigré qui s’assimile au mode de vie français il devient français. Dans le cas contraire, j’appelle ça un colonisateur.« 

Le droit des individus, « cheval de Troie » de l’islam selon Eric Zemmour

Et Eric Zemmour en veut au droit et à ce qu’il appelle la « religion des droits de l’homme »:

« Ce que je critique c’est le comportement des juges qui depuis 30 ans ont trahi la Déclaration de l’homme et du citoyen pour une tradition anglo-saxonne qui se contente de défendre uniquement les droits de l’homme, de l’individu tout-puissant. C’est le cheval de Troie de l’islam qui en profite pour dire à chaque fois « c’est notre liberté! ». Les femmes sont voilées dans la rue, c’est notre liberté! L’islam est une structure collective, coercitive voire totalitaire qui se sert des droits des individus pour imposer sa vision et conquérir de nouveau des territoires et des espaces publics. »

Sur les prénoms: il persiste et signe

L’insistance d’Eric Zemmour sur la nécessité de donner un prénom français à ses enfants suscite actuellement la polémique. Sur le plateau de BFMTV, l’ancienne garde des Sceaux Rachida Dati lui avait notamment conseillé de se « faire soigner« . Devant Jean-Jacques Bourdin, il  a cependant formulé une nouvelle fois son opinion:

« Il y a le corps social et le corps politique. En se donnant des prénoms qui ne sont pas dans la tradition française, les gens se mettent en-dehors du groupe. Le groupe ne les reconnaît pas comme étant totalement Français. »

Et pour Eric Zemmour, rendre hommage à ses racines via le prénom de son enfant n’est pas acceptable: « Vous croyez que les générations d’Italiens, Polonais, d’Espagnols qui ont fait l’effort de donner des prénoms français n’aimaient pas leurs pères et leurs mères? »

 

(Merci à Renard31)

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS