Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 00:32

Afficher l'image d'origine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

François Furtade est rappeur et compose, avec son frère David, le groupe Leader Vocal. Ils sont chrétiens et ont décidé de le dire, mais également de défendre les chrétiens persécutés en ne cessant de faire connaître leurs souffrances, par le biais de clip vidéo. Ils vivent actuellement en Suisse.

Quelle est l’histoire de votre groupe ?

Nous sommes deux frères et nous avons commencé le rap en 1991 : nous attaquions la police, la vie politique sans trop savoir pourquoi… Mais en 1993, nous nous sommes convertis, et ce changement de cap a été aussi radical que déterminant pour la suite. Quand d’autres continuaient de revendiquer des choses courantes propres au rap, nous chantions désormais notre foi…

Vous vous êtes, depuis quelques années, engagés pour les chrétiens persécutés…

En 1997, j’avais assisté aux toutes premières réunions de Portes ouvertes (une ONG au service des chrétiens persécutés) et je savais donc que des chrétiens souffraient, mais rien de plus.

Il y a un an et demi, ma femme est tombée sur un site qui recensait ces persécutions… Je suis pasteur et entraîneur de boxe, je suis assez solide, mais j’ai pris ce jour-là une claque énorme ! J’ai alors su que je devais parler autour de moi de ces martyrs que l’on cache…

Nous préparions alors une chanson que nous avions intitulée « Toujours debout » et qui devait traiter de la persécution que nous subissions en tant que rappeurs chrétiens dans le milieu musical. Nous l’avons élargie à toutes ces persécutions qui semblaient autrement plus dramatiques…

Vous parlez de persécutions au sein de votre milieu professionnel, c’est-à-dire…

La persécution ne mène pas toujours à la mort physique, elle peut être moins « spectaculaire » : sociale et psychologique.

Nous sommes rappeurs, on ne donne pas vraiment dans la bondieuserie, mais le seul fait de témoigner de notre foi nous a fermé plusieurs accès à la diffusion radio. Elles affirmaient ne pas diffuser de « musique religieuse »… Pourtant, de nombreux textes de rappeurs parlent très ouvertement de l’islam sans que personne ne trouve rien à redire…

Je vous parle là de la France (la Suisse est un pays beaucoup plus réceptif), pays chrétien au cœur duquel la discrimination antichrétienne bat son plein. Aucun de ces censeurs n’oseraient assumer cela en face, mais c’est un fait.

La manière d’occulter le martyre des chrétiens partout dans le monde alors que nous sommes capables de pleurer si souvent sur des causes lointaines est aussi un signe… Les journalistes français et l’opinion publique devraient avoir honte de continuer à se taire alors que la communauté chrétienne est la plus persécutée dans le monde.

Que dire de ces Français qui sont capables de se mobiliser pour les moines tibétains ou Gaza mais se fichent de ces chrétiens irakiens chassés de leurs propres terres ? Pourquoi cet élan de solidarité envers ces peuples qui souffrent effectivement ne se poursuit-il pas de la même manière en soutien aux chrétiens persécutés ? Ce silence fait vraiment mal au cœur, surtout en France. Nous ne pouvions taire plus longtemps la voix de ces martyrs !


Ces persécutions ont-elles un point commun ?

Tous ces chrétiens persécutés sont autochtones, sur leurs terres depuis des millénaires, ils sont persécutés, comme les premiers chrétiens, seulement parce qu’ils sont chrétiens.

Il faut être clair, leur point commun est diabolique : c’est une haine du Christ. Le message de paix, d’amour, de liberté et de vérité qu’Il enseigne leur est insupportable.

Ce rejet de la lumière s’exprime ensuite par des moyens : le communisme, l’islam ou même l’athéisme…

 

Il est vrai que l’islam est souvent pointé du doigt lorsque l’on parle de persécution chrétienne. Mais je dirais que ces monstres persécuteurs utilisent le Coran ou pleins d’autres choses encore pour justifier leurs actes, sachant qu’ils pourraient aussi trouver dans le Coran leur condamnation : ils choisissent de ne pas le faire.

Ces bourreaux devraient comprendre qu’on ne peut faire taire un chrétien : au Nigeria, des jeunes filles préfèrent être enterrées vivantes que de renier leur foi ; en Irak, ils acceptent de tout abandonner pour continuer à suivre le Christ ; en Corée du Nord, certains passent des années dans des camps de travail. Rien ni personne ne nous fera taire, le sang des martyrs monte jusqu’aux cieux…


Que voulez-vous dire ? Qu’espérez-vous ?

Je souhaite la liberté religieuse pour tous. Quand un homme ou une femme est réellement touché par le Christ, on ne parle plus de religion mais de relation avec Dieu. C’est injuste de vouloir stopper cette relation par la force ! Pour suivre l’actualité, je dirais que je souhaite avant tout l’implosion de l’État islamique en Irak et au Levant rebaptisé dernièrement « État islamique », et sa destruction. Ces monstres ne profiteront pas de ce qu’ils ont mal acquis.

Plus largement, je voudrais une pression de la communauté internationale qui soit sans relâche. La déclaration universelle des droits de l’homme n’est pas la Bible mais on peut s’y référer. Elle stipule dans les articles 18, 19 et 20 la liberté religieuse pour tous. Combien la signent sans respecter ce point avec les chrétiens ? Pourquoi ce silence, alors ?

Avec le cas de Meriam, cette jeune mère de famille soudanaise condamnée à mort parce que chrétienne, nous avons vu que la communauté internationale pouvait agir…

Je voudrais dire à tous ceux qui se taisent de se réveiller enfin et de bien prendre conscience que l’histoire se répète… et qu’une fois encore, ils se réveilleront trop tard


En savoir plus sur http://www.bvoltaire.fr/francoisfurtade/ce-silence-les-chretiens-persecutes,97231#fzFROz6pdwr6mXTq.99

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS