Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 01:08

tafta

Le TAFTA n’est toujours pas acceptable en l’état ! Matthias Fekl et François Hollande l’ont annoncé le 30 août dernier. A l’occasion d’une réunion des ministres du Commerce extérieur prévue le 22 septembre prochain, la France va demander officiellement l’arrêt des négociations sur ce projet de traité de libre-échange (appelé aussi TTIP) que l’Union européenne et les Etats-Unis négocient depuis 2013.

L’ASFE vous a informé régulièrement sur le cheminement de ce projet d’accord commercial transatlantique. Pour mémoire, l’objectif de ce traité est de développer les échanges commerciaux entre les deux grandes zones économiques européenne et américaine et donc de créer de nombreux emplois de part et d’autre. Ce but doit être atteint par deux types de mesures négociées en secret et destinées à lever les obstacles au commerce :
– la baisse des droits de douane ;
– l’harmonisation des législations de chaque zone.

Le problème réside dans le fait que les Etats-Unis veulent niveler les réglementations par le bas, par un alignement des règles européennes sur les leurs. Faut-il importer des poulets lavés au chlore et du bœuf nourri aux hormones ?
Faut-il autoriser la culture des OGM et l’exploitation du gaz de schiste ? Faut-il accepter que les litiges entre les entreprises et les collectivités publiques soient tranchés par un tribunal arbitral supranational, en dehors du système judiciaire de droit commun ?

Autrement dit, convient-il de réduire nos standards sociaux et environnementaux – au risque de détériorer notre santé – à la seule fin de développer les échanges commerciaux et d’espérer des créations d’emplois ?

De nombreux citoyens européens ont pris conscience de ces enjeux et ont d’ailleurs exprimé leur opposition dans une pétition qui a rassemblé plus de trois millions de signataires.

Dans ce contexte, espérons que les déclarations récentes de notre ministre au Commerce extérieur et de notre chef de l’Etat ne seront pas de simples effets d’annonce et qu’elles seront effectivement mises en œuvre.

Par Jean-Pierre Bansard – JSSNews
L’auteur est le Président de l’Alliance Solidaire des Français de l’Etranger

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS