Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 02:50

Le gouvernement de gauche italien a un plan pour financer les rêves des clandestins. Entre 400 euros pour les premières dépenses à 1600 € pour leur réintégration.

Si tu es Italien et si tu veux recommencer ta vie à zéro, débrouille-toi, le gouvernement ne t’aidera pas.

Si tu es immigré, en revanche, l’or coulera à flots !

Matteo Renzi, le chef du gouvernement, et son ministre de l’Intérieur, Angelino Alfano, ont relancé, pour la troisième fois, le projet pour inciter le retour volontaire d’immigrés de Colombie, d’Équateur, Pérou, du Ghana, du Maroc, du Nigeria et du Sénégal, à travers un parcours de réinsertion socio-économique, en accord avec les consulats respectifs, dans leur pays d’origine.
 

Outre au payement des frais de voyage, ils auront droit aussi à un pécule de 400 € pour les dépenses de première nécessité et un second pactole pour la mise en place du plan de réinsertion de 1600 € pour un individu seul ou le chef de famille, augmenté de 800 € par personne majeure à charge et de 480 € pour chaque mineur à charge.

Le député de la Ligue du Nord, Paolo Grimoldi, a vigoureusement protesté contre cet absurde projet :

« C’est une folie. Ces personnes peuvent être rapatriées gratuitement, sans leur donner un centime. Mettons-les dans des avions et renvoyons-les dans leur pays. » « Cet argent devrait être utilisé pour aider nos anciens en difficulté, ceux qui ont des problèmes d’habitation, les chômeurs ou ceux qui ont une personne malade chez eux ou en grave handicape et qui n’obtiennent pas d’aide de la part de l’État ou des organismes sociaux. »

Il faut savoir qu’à l’heure actuelle le gouvernement italien est en train d’envisager très sérieusement l’hypothèse de réduire les retraites des personnes âgées afin de supporter une Sécurité Sociale toujours plus déficitaire.
Mais couper les pompes aspirantes de l’immigration-invasion, pour limiter et colmater le trou de la Sécurité Sociale, ne lui vient même pas à l’esprit !

Francesca de Villasmundo

 

 

Extrait de: Source et auteur

http://lesobservateurs.ch/2016/10/12/en-italie-le-gouvernement-aide-les-migrants-financierement-au-detriment-des-italiens/

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS