Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

9 octobre 2016 7 09 /10 /octobre /2016 17:54

A l’heure de la mondialisation, le terrorisme se promet d’être « low cost » pour mieux toucher la masse. Laurent Obertone nous invite dans son dernier ouvrage « Guerilla » à imaginer notre vie au moment où elle est percutée de plein fouet par le chaos. Avis aux lecteurs, aucune cellule de soutien psychologique n’a encore été mise sur pied pour venir en aide à ceux qui voudraient que, cette fois-ci, Laurent Obertone n’ait pas vu juste.

Guerilla, le dernier ouvrage de Laurent Obertone publié aux Editions RING est sorti ce 22 septembre en librairie. Depuis lors, et malgré le boycott absolu des grands médias, il se maintient en tête des ventes sur Amazon dans la catégorie « Littérature française ». Après La France orange mécanique, Utøya et La France Big Brother, la plume de Laurent Obertone ne faiblit pas. Le ton est toujours aussi acerbe et l’auteur continue d’appuyer là où ça faisait déjà très mal.

Dans votre récit, les attaques terroristes sont décrites avec beaucoup de précision. D’où vous vient-elle et ne craignez-vous pas qu’elle inspire le modus operandi de prochaines attaques?
Les policiers, les agents des services de renseignements et les experts qui travaillent sur le terrorisme ont le sentiment d’être du mauvais côté des choses. L’augmentation du nombre d’individus radicalisés qui appellent un suivi spécifique est vertigineuse et dans le même temps, les scénarios qui arrivent aujourd’hui reposent sur des modes opératoires de plus en plus simples à mettre en oeuvre et cela avec des moyens de moins en moins importants. Des éléments qui relevaient encore de la fiction lorsque j’ai entamé mon livre ont basculé dans le réel avant que je ne le termine…

lire la suite

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS