Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

29 octobre 2016 6 29 /10 /octobre /2016 00:39

5987387lpw-5987406-article-election-jpg_3864979_660x281


Le candidat à la primaire de la droite était accusé de « racisme » par le syndicaliste guadeloupéen Elie Domota lors de l’Emission politique sur France 2.

L’échange était virulent. Jeudi, François Fillon, candidat à la primaire de la droite, a affirmé son « refus de la repentance ». Il était accusé de « racisme » et d’ »apologie de crime contre l’humanité » par le syndicaliste guadeloupéen Elie Domota.
(...)

François Fillon a rejeté ces accusations « parfaitement scandaleuses. Je le conteste avec la plus extrême énergie ». Il a vanté son « refus de la repentance, je ne changerai pas d’avis. L’histoire de France, c’est l’histoire de France, elle correspond à des époques, à des moeurs, elle s’inscrit dans une histoire de l’humanité », a-t-il dit, tout en reconnaissant que « bien sûr que l’esclavage est un crime, bien sûr que la colonisation aujourd’hui, avec les critères qui sont les nôtres, est un crime ».

Mais pour lui, « la colonisation a été le fait de tous les peuples de la terre… grecque, romaine, nous-mêmes nous avons été colonisés. L’esclavage n’a pas été l’apanage de la France.

L’esclavage a été le fait de toutes les sociétés, y compris des sociétés africaines », a-t-il précisé. « Je n’accepte pas qu’on fasse porter à notre pays cette responsabilité. Je ne l’accepte pas.

Quand je me retourne derrière moi, je suis français, je vois des générations de paysans basques et vendéens qui n’ont pas à faire repentance pour des faits correspondant à des situations dans des sociétés données », a insisté François Fillon.

Le Point

via http://www.fdesouche.com/782767-histoire-de-france-francois-fillon-refuse-la-repentance

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS