Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 01:55

L'ambassade russe à Damas a été pilonnée par les militants du Front al-Nosra, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères.

«Le 3 octobre, la mission diplomatique russe à Damas a été attaquée au mortier. Un des projectiles a explosé sur le territoire de l'ambassade près d’un complexe résidentiel. Heureusement, personne n'a été blessé». «La mission diplomatique a subi des dommages.

Deux autres mines ont explosé près de l'ambassade. Selon les informations disponibles, les tirs ont été portés depuis une banlieue de Jobaria contrôlée par les organisations terroristes Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra) et par Faylaq al-Rahman», a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères.

 Le ministère russe des Affaires étrangères a fermement condamné ce crime. « Nous considérons le pilonnage de l'ambassade russe à Damas comme la conséquence des actions de ceux qui, comme les Etats-Unis et certains de leurs alliés, provoquent la poursuite du conflit sanglant en Syrie en jouant avec différents extrémistes », indique le ministère.

 Le ministère russe des Affaires étrangères a en outre souligné la nécessité de répondre aux provocations des criminels par des mesures antiterroristes coordonnées de la part de la communauté internationale.

La Russie entreprendra notamment toutes les mesures nécessaires afin d'éliminer la menace terroriste et de restaurer la paix et la sécurité sur la terre syrienne, a conclu le ministère.


En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201610041028037186-russie-syrie-damas/

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS