Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

27 octobre 2016 4 27 /10 /octobre /2016 01:09
theresa-may-donald-tusk
Le gouvernement britannique travaille sur un plan secret pour faire du pays une seconde Irlande ou Singapour en réduisant de moitié l’impôt sur les sociétés pour le faire passer de 20 % à 10 %, écrit le Sunday Times.
Selon des initiés, le pays continuerait ainsi d’attirer les entreprises, même si Bruxelles maintient ses menaces et impose un « Brexit brutal » au Royaume-Uni, c’est-à-dire une séparation qui obligerait le pays à commercer avec l’UE selon les règles de l’Organisation mondiale du commerce, sans lui permettre de profiter d’aucun passe-droit ou avantage douanier.  
Au sein de l’UE, un groupe de travail, présidé par le diplomate belge Didier Seeuws, étudierait actuellement un tel scénario.
Une telle situation serait particulièrement inquiétante pour les établissements financiers de la City de Londres, qui bénéficient actuellement de “passeports” qui leur permettent de proposer leurs services dans toute l’Europe, et d’effectuer des transactions en euros.
La Grande-Bretagne a déjà l’un des taux d’imposition les plus bas de l’UE, mais elle serait donc prête à l’abaisser encore davantage.

10 % vs …

L’impôt sur les sociétés s’élève à 33,99 % en Belgique, 33,3 % en France, 31,4 % en Italie et 29,72 % en Allemagne. À Hong Kong, cette taxation se monte à 16,5 %, à Singapour, à 17 %. En Irlande, elle est de 12,5 %.
Source: https://fr.express.live/2016/10/25/brexit-impot-sur-les-societes-theresa-may-royaume-uni/

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS