Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 13:15

Ville de Béziers

Déboutées, déboutées sur toute la ligne. Les deux associations pro-immigrés et pro-islamistes, Esprit Libre et Cultures Solidaires, ont été renvoyées dans les cordes ce matin par le Tribunal administratif de Montpellier.


Alors qu’elles demandaient la suppression de plusieurs articles consacrés aux migrants dans deux éditions du Journal de Béziers, elles n’ont rien obtenu.


Quant à leur autre demande de retrait de l’affiche sur le référendum, elle n’a bien entendu pas été retenue par le juge, l’affiche en question n’étant plus en place au moment du procès !


Beaucoup d’amateurisme pour des associations qui, sous couvert de culture et d’humanitaire, s’échinent à favoriser une politique migratoire dont les Biterrois ne veulent pas. Des associations animées par des militants islamistes qui, il faut le redire, n’hésitent pas à afficher sur leur page Facebook une Marianne décapitée, dont la tête a été remplacée par un Coran…

Des associations dont les militants perturbent régulièrement les séances du conseil municipal, signe de leur mépris pour la démocratie communale. Et pour la démocratie tout court.
Une décision de justice qui va dans le sens de la liberté d’expression. Une liberté qui doit également bénéficier au maire élu par la population.

N’en déplaise à tous ceux qui voudraient faire taire des élus qui ont le seul tort de « mal penser » au regard de la petite caste politico-médiatique

lire sur : http://www.ville-beziers.fr/ville-de-beziers-gagne-proces-contre-deux-associations-pro-islamistes/

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS