Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 17:30

Devant le micro de radio Notre Dame, Laurent Obertone s’exprime sur son nouveau romanGuerilla et revient sur les termes Français de souche et petit Blanc dans les médias :

Petit Blanc, c’est une expression curieuse qui revient souvent dans la bouche des journalistes. (…) On ne sait pas comment nous nommer, parce que théoriquement, le Français de souche n’a pas droit de cité.

On a le droit d’être fier de ses origines de n’importe où de la planète et de le revendiquer. En revanche, le Français de souche, n’a pas le droit de le faire.

Donc, on ne sait pas comment l’appeler, puisque cette expression est devenue tabou. Dans le doute, le petit Blanc c’est un peu péjoratif et ça passe mieux. Parce qu’on est obligé de désigner les choses aujourd’hui. (…)

Les citoyens qui ont le culte de leur pays, eux, désignent très clairement les choses. Ils se rendent bien compte qu’il y a des groupes d’individus qui s’identifient comme tels et se reconnaissent comme ça. Donc les médias sont un petit peu obligés d’en faire autant. (…)

On est obligés de trouver un moyen de désigner les individus, même si ça ne nous fait pas plaisir qu’ils existent. Je pense que dans l’expression petit Blanc, il y a un caractère péjoratif qui désigne ceux dont on voudrait bien se passer.

 

Radio Notre Dame

via http://www.fdesouche.com/774771-laurent-obertone-le-francais-de-souche-na-pas-droit-de-cite-dans-les-medias-francais

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS