Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 11:47

Des réfugiés de l’ancien camp sont désormais hébergés dans l’Ain et en Haute-Savoie [...]

Ils se traînent plus qu’ils ne vaquent. Faute d’occupation, à cause de la fatigue aussi. Ils sont arrivés mardi dernier en autocar depuis Calais, soit 750 km. Le préfet de l’Ain les attendait, ainsi que le commandant de la gendarmerie, le maire de Bellignat et les personnels de l’association Alpha3a qui gère le centre d’accueil et d’orientation (CAO) où ils ont échoué. Ils sont 47, jeunes, que des hommes, des Soudanais, des Érythréens, des Tchadiens.

Tous voulaient aller en Bretagne, la région Auvergne-Rhône-Alpes était leur second choix, «mais en Bretagne nous aurions été séparés, ici on est ensemble alors on est monté dans le bus» explique Hassan. Il est Tchadien, parle bien le français et est leur porte-parole. Hassan était policier dans son pays. Opposant au régime, il a été torturé puis a fui par la Libye et la mer jusqu’en Italie dans un petit bateau gonflable.

Bellignat, 3 600 habitants, tout près d’Oyonnax (80 km de Genève), est une bourgade tranquille. [...]

Le CAO est en bout de ville, dans une cité de petits immeubles plutôt coquets.[...]

Dehors une brume maussade n’incite pas à mettre le nez dehors. Hassan dit haut ce que les autres pensent: «Calais c’était mieux».

 Il explique: «Si les réfugiés vont là-bas ce n’est pas pour passer en Angleterre, c’est parce qu’il y a des organisations humanitaires qui aident pour avoir des papiers, avoir à manger, des habits et se laver.

On avait la wifi pour parler avec la famille, la télévision pour voir le monde, sept mosquées et une église. C’était bien organisé. La violence, c’était la faute des Afghans et des Éthiopiens.

Nous, on est pacifique et respectueux». Il poursuit: «Ici il n’y a rien, pas de wifi, pas de télévision et pas de casseroles». Les packs de laits reçus sont périmés depuis le mois de juillet. Sardines en boîte et pâtes composent leur repas depuis mercredi.

Alexis Viallet indique qu’ils auront bientôt de l’argent de poche, qu’ils pourront s’approvisionner aux Restaurants du Cœur et que des habitants viendront avec du pain, des conserves et du riz. Mercredi, ils recevront des soins médicaux, seront vaccinés et passeront une radio pulmonaire. Des bénévoles leur donneront des cours de français [...]

Source

via http://www.fdesouche.com/783979-migrants-bellignat-ain-calais-cetait-mieux

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS