Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 16:43

Le convoi humanitaire de l'Onu a été frappé par un des groupes terroristes près d'Alep, a déclaré mercredi le président russe Vladimir Poutine.

« Nous voyons ce qui se passe, on accuse de façon éhontée la Russie de tous les péchés capitaux, de la frappe contre le convoi humanitaire entre autres. Mais nous savons qui a effectué cette frappe », a affirmé le dirigeant russe lors de son intervention au Forum VTB «L'appel de la Russie». « C'est un des groupes terroristes.

 Et nous savons que, par exemple, les Américains sont au courant, mais préfèrent adopter une autre position, en accusant aveuglement la Russie. Cela ne sera d'aucune aide », a-t-il poursuivi.

Un convoi humanitaire de l'Onu et du Croissant-Rouge syrien composé de 31 camions a été la cible de tirs dans la nuit du 19 au 20 septembre dernier au nord-ouest d'Alep. Les camions transportaient de l'aide destinée à 78 000 personnes habitant Orum al-Koubra. Selon l'Onu, 18 des 31 camions ont été touchés.

 Le Croissant-Rouge a pour sa part précisé qu'un volontaire et plusieurs civils avaient trouvé la mort dans l'attaque.

Un sosie US du Su-34: «bombarder un convoi d'aide et accuser la Russie?» Selon le ministère russe de la Défense, un drone capable d'attaquer des cibles terrestres et appartenant à la coalition dirigée par les États-Unis se trouvait non loin du convoi au moment de l'attaque.

Le ministère syrien de la Défense a accusé les États-Unis d'avoir attaqué le convoi pour détourner l'attention des frappes aériennes de la coalition contre l'armée syrienne près de Deir ez-Zor.  Les États-Unis ont pour leur part rejeté la responsabilité du bombardement sur Moscou et Damas. Toutefois le chef d'état-major interarmées américain Joseph Dunford a été contraint d'avouer ne disposer d'aucune preuve.

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201610121028156198-poutine-russie-convoi-alep/

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS