Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 01:21

Une enquête du Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof) sur le vote des fonctionnaires souligne une évolution des intentions de vote en faveur du Front national et des candidats de la gauche contestataire.

Le jugement porté sur la politique du chef de l’État explique cette évolution. Les intentions de vote des fonctionnaires, un électorat plutôt classé à gauche, sont l’un des révélateurs de ce désaveu de François Hollande dans un pays employant 5,64 millions d’agents publics, un salarié sur cinq, au sein des trois fonctions publiques (État, territoriale et hospitalière). [...]

Aucune de ces catégories n’est positivement influencée par les différentes mesures prises par le gouvernement en faveur des fonctionnaires alors que celles-ci se traduisent par un coût cumulé pluriannuel de plusieurs milliards d’euros. Revalorisation du point d’indice en mars 2016, alignement des primes des professeurs des écoles sur celles des enseignants de second degré, protocole sur les parcours professionnels et rémunérations… [...]

Dans les trois fonctions publiques et dans les trois catégories concernées (A,B, C), la baisse est générale mais atteint un record dans les catégories C (requérant le niveau de diplôme le moins élevé). [...]

Dans l’hypothèse Sarkozy, les évolutions de janvier à septembre 2016, montrent une hausse des votes blancs et des abstentions, ainsi qu’une baisse de 8,3 points des intentions pour Hollande dans la fonction publique d’État (-8,5 dans les entreprises publiques). [...]

Fait notable, le FN gagne des points dans les catégories A, comme d’ailleurs dans les C, où il était plus implanté. «Dans l’ensemble, relève Luc Rouban, l’hypothèse de la candidature à droite de Nicolas Sarkozy se traduit par une radicalisation des intentions de vote à droite comme à gauche.» 

Mais le phénomène s’observe aussi dans l’hypothèse Juppé. Même si sa proximité avec le vote centriste lui permet d’atteindre des scores deux fois plus importants que Sarkozy, il perd tout de même du terrain dans toutes les fonctions publiques. Il est même battu par Marine Le Pen dans les entreprises publiques (33 % contre 28,4 %) et son écart avec le FN se réduit progressivement.

La présidente du FN consolide mieux sa position sur l’électorat fonctionnaire dans l’hypothèse Juppé que dans l’hypothèse Sarkozy. Ce qui pourrait s’expliquer par la coloration plus « populaire » du vote Sarkozy.

Au-delà des variations de chaque candidat, Luc Rouban considère que la progression régulière du FN est l’une des tendances les plus notables de cette enquête, tous secteurs et catégories confondus. Dans la vague du mois de mai, on avait observé un bond des intentions de vote en faveur de Marine Le Pen dans la catégorie B de la territoriale (+ 4). [...]

« Si les salariés du secteur public en général et les fonctionnaires en particulier, se situent toujours plus à gauche que les salariés du privé, observe l’analyste, l’installation du Front national au coeur de la vie politique vient brouiller la lecture habituelle qui oppose les deux secteurs et qui, paradoxalement, alimente une surenchère libérale du côté des candidats de la primaire de la droite et du centre. »

Le Figaro

via http://www.fdesouche.com/775001-presidentielle-pour-qui-vont-voter-les-fonctionnaires

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS