Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 23:59

Au début de l’année, Christian Eckert, le secrétaire d’État chargé du Budget, annonçait à Saint-Julien-en-Genevois, à la frontière suisse, le recrutement au niveau national d’un millier de douaniers et 45 millions d’euros supplémentaires alloués à la modernisation de leur équipement.

Afin de mieux lutter contre « une vague de terrorisme sans précédent », les douaniers français seraient dorénavant équipés de fusils mitrailleurs. Mais, en guise de renforts, ce sont deux brigades douanières qui s’apprêtent à fermer en Haute-Savoie, celles de Cluses et d’Annemasse, suivies un peu plus tard par celle de Gex, dans le département de l’Ain.

De nombreux djihadistes passent par l’aéroport de Genève pour rejoindre Daech, mais la France va supprimer deux brigades douanières en Haute-Savoie.

 

« Les deux premières fermetures doivent être entérinées le 5 octobre à Lyon. Alors que la France est devenue une cible prioritaire des groupes terroristes, des comptables administratifs poursuivent le démantèlement des douanes au nom d’impératifs budgétaires », déplore Emmanuel Bogillot, secrétaire national Unsa Douanes (Union nationale de syndicats autonomes), en poste en Haute-Savoie.

La frontière avec Genève est pourtant particulièrement sensible. Adel Kermiche, l’un des terroristes qui ont égorgé le père Jacques Hamel à Saint-Étienne-du-Rouvray, s’était envolé en mai 2015 de l’aéroport de Genève pour rejoindre Istanbul. Avant de prendre l’avion, il avait fait un stop à la mosquée du Petit-Saconnex, dans le canton de Genève, gérée par l’Arabie saoudite. [...]

Dans son édition de vendredi, La Tribune de Genève souligne que les députés (Les Républicains) Virginie Duby-Muller, de Haute-Savoie, et Stéphanie Pernod-Beaudon, de l’Ain, ont déjà alerté le ministre de l’Intérieur en juin dernier sur les «conséquences importantes en matière de lutte contre la fraude (stupéfiants, armes, contrefaçons, blanchiment) », en cas de disparition de brigades douanières. Il existe en effet un intense trafic de drogue, notamment de cocaïne, entre les agglomérations de Lyon et de Genève, mais aussi de… tabac à narguilé. Les douanes en ont saisi 360 kilos l’année dernière. [...]

Le Point

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS