Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 02:54

Les prochaines générations ont de quoi s’inquiéter. A en croire des simulations réalisées par le Conseil d’orientation des retraites (COR), dont Le Figaro a eu connaissance, les mesures de l’accord signé en octobre 2015 sur les retraites complémentaires risquent de léser fortement les futurs retraités.

"Des simulations inédites du Conseil d'orientation des retraites (…) précisent qu'un cadre né en 1959, voulant partir à la retraite dès qu'il a cotisé suffisamment longtemps au régime de base, perdra ainsi environ 14,5 % de sa pension complémentaire", rapporte le quotidien.
Une perte qui sera encore plus importante pour un cadre né en 1990, avec une chute de 17% de sa pension, et 18% pour la même génération non cadre.

L’accord a pour objectif d’augmenter les rentrées d’argent des caisses des régimes complémentaires Agirc (cadres) et Arrco, en incitant notamment les salariés à travailler plus longtemps. "La mesure de l'accord la plus douloureuse à court terme consiste en une décote de 10% de la pension, durant trois ans, pour les salariés et cadres qui veulent continuer à partir selon les conditions du régime de retraite de base", note également Le Figaro.

En vidéo sur le même thème - Retraites complémentaires : ce que prévoit l’accord 

lire : 
source

 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS