Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 14:30

jrefefefef

 

Perdues dans une France qui a massivement placé Fillon en tête, trois zones se sont distinguées par leur vote en faveur du maire de Bordeaux.

À l’issue du premier tour de la primaire de la droite et du centre, la carte de France est presque entièrement recouverte d’une vague bleue filloniste, à l’exception d’une tache juppéiste autour de son aire d’influence, dont le cœur est Bordeaux et qui englobe par cercles concentriques la Gironde et une partie de la région Aquitaine.

 

A Paris, on distingue la bourgeoisie traditionnelle de l’Ouest parisien, filloniste, de toute la moitié est de la ville. Toute tentative de croiser ces résultats avec l’habitat naturel des journalistes et la bulle Juppé entretenue depuis deux ans seraient de mauvais esprit, évidemment.

4444444444444444

 

 

 

 

 

 

 

Autre enseignement à la lecture de la géographie des résultats: «l’identité heureuse», slogan de campagne d’Alain Juppé servant en miroir à rejeter l’identité gauloise de Nicolas Sarkozy, est un message qui a été reçu positivement en banlieue, où le discours du candidat a tranché avec les mauvais souvenirs laissés par l’ancien président de la République chez les habitants des quartiers populaires. 

Alain Juppé arrive en première position à Vaulx-en-Velin et Vénissieux, en banlieue de Lyon, dans une partie de la Seine-Saint-Denis ou dans les quartiers nord de Marseille.

xxxx

 

 

 

 

 

 

 

 

Slate

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS