Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

29 novembre 2016 2 29 /11 /novembre /2016 12:58

Des terroristes tentent de tuer le président philippin Aujourd'hui, des terroristes ont tenté de tuer le président philippin Rodrigo Duterte. Un attentat à la bombe qui a fait neuf blesses. Maute, un groupe terroriste islamiste affilié à Daech, est pointé du doigt.

Sept agents de sécurité du président philippin Rodrigo Duterte ainsi que deux soldats ont été blessés aujourd'hui dans un attentat à la bombe dans le sud des Philippines, à la veille de la visite prévue du chef de l'Etat dans la région.  « Mon équipe, qui s’est rendue à l'avance (sur le lieu de la visite, ndlr), a été attaquée. Le service de sécurité du président a été blessé par un engin explosif artisanal. Je vais m’y rendre.

On m’a conseillé de reporter la visite mais j’ai répondu par la négative. Nous allons suivre la même route si c’est possible », a déclaré M. Duterte lors d'un discours dans un camp militaire du nord des Philippines. L'armée du pays a annoncé que sept gardes du corps de M. Duterte ainsi que deux soldats avaient été blessés lors de l’explosion. Aucun civil n'a été blessé.

 À l'heure actuelle, les forces gouvernementales effectuent une vaste opération contre environ 300 membres du groupe terroriste Maute près de la ville de Butig, dans la Lanao del Sur. Les extrémistes ont repris le contrôle de certains quartiers de la ville, libérés par l’armée du pays en février dernier.

Auparavant, Maute avait déclaré son allégeance au groupe terroriste Daech

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201611291028924097-president-terroristes-attentat-duterte/

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS