Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

7 novembre 2016 1 07 /11 /novembre /2016 19:57
Avant de voter à la Primaire de la Droite et du Centre
Nicolas Sarkozy
- en 2008 est moteur pour sauver le système bancaire (et donc l'épargne de chaque Français) en prêtant de l'argent que les banques ont remboursé avec intérêts.
- Réforme des retraites effectuées.
- A pratiqué l'ouverture à des Ministres hors Républicains MAIS sur un programme et des orientations fixées auparavant et dans un cadre précis.
- Cible de la justice depuis des années chaque affaire qui fait la Une des journaux se termine par un entrefilet précisant que Nicolas Sarkozy est acquitté et mis hors de cause.
- Nicolas Sarkozy est revenu sauver l'UMP après que Copé, Fillon aient cassé le jouet et que Fillon, Raffarin et Juppé n'aient pas réussi à la remettre en marche.
 
Alain Juppé
- en 1995 met tout le monde dans la rue et recule sur la réforme des retraites.
- Recul aussi sur le texte de 1993 de Balladur qui calquait le régime public des retraites sur le privé.
- Après la débâcle de 1997 (suite à la dissolution voule par Chirac (père et fille) de Villepin et Juppé lui-même) il démissionne.
- Condamné, il prend la poudre d'escampette direction le Canada.
- Faisant dire partout qu'il a "payé pour Chirac", il obtient le soutien de la fille Chirac qui a voté Hollande en 2007 et donc le compagnon a travaillé pour Hollande.
- Il est clairement soutenu par François Bayrou qui a voté TOUTES les motions de censure depuis de Villepin CONTRE la droite et AUCUNE contre la gauche. Le même Bayrou qui, en 2012, appelait à voter Hollande.
- Promesse de donner au Centre les clefs de la majorité ramenant ainsi les Républicains à être dépendant pendant TOUTE la mandature du diktat du centre sans aucune marge de manœuvre sachant que Hollande avec un simple poignée de frondeurs était obligé de sortir le 49.3 à 3 reprises ce que Nicolas Sarkozy n'a jamais fait en 5 ans.
- a été incapable de redresser l'UMP après la guerre fratricide Copé Fillon et n'a pas eu le courage d'être candidat à sa Présidence devant l'ampleur du chantier de redressement.
 
Maintenant, on peut préférer un candidat de combat comme Nicolas Sarkozy ou un candidat du renoncement comme Juppé, c'est à chacun de choisir en son âme et conscience.
 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS