Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 02:01

Avec la longue liste d’attaques ayant visé la France depuis Charlie Hebdo, des voix se font entendre pour permettre aux citoyens de s’armer. Parallèlement, le nombre d’adhérents dans les clubs de tirs continue de progresser.

[...] La Fédération française de tir (FFT) et son président, Philippe Crochard, réfutent un quelconque lien entre le climat post-attentat et l’augmentation du nombre d’adhérents: ils étaient 145.365 en 2011 et ont dépassé les 201.450 tireurs en 2015, soit une augmentation de 38%.

Pourtant, des Français inquiets et souhaitant s’armer, il en existe. Et ils sont nombreux, à en croire la relative popularité de l’Arpac, l’Association pour le rétablissement du port d’arme citoyen [...] 
L’Arpac milite notamment pour faire reconnaître «le droit naturel à se défendre», et espère faire évoluer la législation vers l’autorisation du port de l’arme à feu dans l’espace public, sous condition d’une formation théorique et d’une pratique égale à celle dont bénéficie la police (avec notamment une obligation de passage au centre de tir). 

Et Pierre Bourguignon d’évoquer l’assassinat de Charb. Le dessinateur de Charlie Hebdo, qui pratiquait le tir sportif, avait réclamé, sans succès, l’autorisation de porter une arme.

La société française serait-elle victime d’hoplophobie, cette peur irrationnelle des armes à feu? Pour l’Institut Mirabeau, un Think tank de chercheurs et juristes créé après le 13 novembre 2015, s’intéresse au cadre juridique de la légitime défense des citoyens et de l’utilisation des armes à feu pour les forces de l’ordre, les Français doivent «se rééduquer aux armes à feu, se réapproprier cet élément qui appartient à leur histoire».

 Toutefois les deux priorités sont, pour L’institut MIRABEAU, la réforme du cadre juridique de l’emploi de la force et un accès du port d’arme réservé aux agents en capacité opérationnelle (militaires, réservistes opérationnels…)».  [...]


Source

via http://www.fdesouche.com/789733-ces-francais-qui-revendiquent-leur-droit-disposer-dune-arme-feu

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS