Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 11:13

Percluse de douleurs, seule et sans revenus, cette femme de 50 ans, Florence, n’arrive plus à assumer les tâches de la vie. Elle a peur de l’hiver.

La misère est parfois devant notre porte. Châteaurenard (Bouches-du-Rhône) n’échappe malheureusement pas à la règle.

La commune provençale compte aussi ses personnes sans domicile fixe. Comme Florence, une petite dame blonde, aux grands yeux bleus et tristes, qui n’a pas de colère dans ses confidences mais qui rêve d’avoir un toit. Et qui, en attendant, vit dans la rue, avec son duvet, son sac à dos, sa bicyclette et sa guitare.

Aujourd’hui, elle a 50 ans mais c’est dès son enfance, que Florence a dû faire face aux difficultés de la vie. Tout a commencé à Eyguières « avec l’absence d’une maman. Ma grand-mère a pris le relais pour m’élever avec mes deux frères. J’avais une demi-soeur mais elle est retournée vivre avec son père« , raconte-t-elle. [...]

Comble de malchance, elle a aussi subi une double agression physique, elle, qui n’est pas agressive pour deux sous. Sa vie sentimentale n’a guère été plus heureuse, elle s’est mariée, a subi un long divorce, elle n’a pas d’enfant. « Et on m’a aussi volé mon chien« . Elle est donc seule, sans revenus, elle a déjà vécu quelques années dans une tente ou dans une voiture, Mais aujourd’hui, elle n’a même plus de véhicule, pas de logement, Alors, depuis le 8 mai, elle dort, où elle peut, dans les petits coins à l’abri qu’elle peut trouver.

Aujourd’hui, Florence va rencontrer un élu au service de l’urbanisme de la ville de Châteaurenard pour préciser sa situation personnelle, en matière d’emploi et sur le plan financier. On lui a promis d’essayer de lui trouver une solution de logement.

En même temps, si elle pouvait à nouveau trouver un travail, pour compléter les 500€ qu’elle perçoit mais qui ne lui permettent pas de payer un loyer, elle revivrait. « Je voudrais tellement ne pas passer l’hiver dehors.
Et pouvoir me laver chaque jour. J’ai droit à une douche une fois par semaine grâce à la Croix Rouge. Sinon, je me lave dans les fontaines. Je ne demande qu’un petit appartement
« .

On peut la joindre au CCAS.

La Provence

via http://www.fdesouche.com/786381-chateaurenard-13-florence-50-ans-dort-dans-la-rue-depuis-le-mois-de-mai

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS