Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 03:48

2016 aura été une année noire pour l’Allemagnes, frappée à plusieurs reprises par des attentats islamistes. Le gouvernement a promis des mesures de sécurité.

À la suite des agressions de Cologne, le gouvernement a également voté une mesure qui permet d’expulser plus rapidement les étrangers reconnus coupables d’agression sexuelle, de vol ou d’attaque contre la police. Mais cette loi n’est presque pas appliquée.

Et maintenant ? Cette année, l’Allemagne a été le théâtre d’agressions, d’attaques et d’attentats dans plusieurs de ses villes. Cologne, Hanovre, Munich, Ansbach, Würzburg, Stuttgart, Berlin… Aux quatre coins du pays, des extrémistes et des migrants pour certains en situation irrégulière ont provoqué une vague de violences sans précédent en République fédérale depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. [...] Ce débat risque sans aucun doute d’être au centre de la campagne électorale en vue des législatives du mois de septembre durant laquelle la chancelière va tenter de remporter un quatrième mandat consécutif. [...]

Les alliés bavarois d’Angela Merkel ont, eux, préparé une liste de propositions visant à renforcer les pouvoirs de la police et des services de renseignements.
L’une d’entre elles permettrait aux autorités de surveiller les mineurs soupçonnés de radicalisation dès l’âge de 14 ans. La CSU voudrait aussi limiter à 200 000 le nombre de migrants qui pourraient pénétrer chaque année en Allemagne, une mesure dont ne veut pas entendre parler la chancelière.

Les conservateurs souhaiteraient également classer la Tunisie, le Maroc et l’Algérie dans la catégorie « pays sûrs » afin de faciliter le rejet des demandes d’asile de leurs ressortissants. Une première tentative dans ce sens a échoué cette année après un vote négatif de la chambre haute du Parlement allemand (Bundesrat). [...]

Il est ainsi aujourd’hui possible d’incarcérer pendant dix-huit mois un migrant dont la demande d’asile a été rejetée si l’individu est considéré comme dangereux pour la société. Si ce texte avait été respecté, l’auteur tunisien de l’attentat de Berlin serait toujours derrière des barreaux. [...]

Le Point

via http://www.fdesouche.com/805079-allemagne-le-virage-securitaire-au-centre-de-la-campagne-electorale-des-legislatives

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS