Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 03:26

le-pere-baudoin-connait-le-sujet-qui-fache-l-archeveque_2225639_667x333

Nos confrères de Riposte Catholique ont publié hier une information sur la manière disons saugrenue dont la municipalité socialiste d’Avignon (Vaucluse) “célèbre” cette année Noël. Cela n’a pas été du tout du goût de Mgr Jean-Pierre Cattenoz, archevêque d’Avignon…

Il y aura, toutefois, cette année parmi l’ensemble des festivités de Noël promues par la municipalité, une crèche provençale et un marché aux santons en l’église des Célestins (désaffectée au culte…).

Lors de la présentation de son message de Noël devant la presse, lundi 19 décembre, l’archevêque d’Avignon, Mgr Jean-Pierre Cattenoz, s’est élevé contre le « Noël autrement » de la municipalité, dont le fil conducteur cette année se trouve être… la girafe.

Cet animal africain est le trait d’union entre les différents événements organisés pour Noël dans la cité des papes. « Atterré » par ce choix, Mgr Cattenoz s’est interrogé sur la « logique » de la mairie. La municipalité « réduit la fête de Noël à une histoire de grande girafe […]

D’abord, on a retiré la crèche du hall de la mairie, on a retiré les santonniers du marché de Noël, l’année suivante c’est la suppression du marché de Noël…

On a l’impression qu’on veut supprimer tout ce qui rappelle les fêtes de Noël ». « Je pense qu’il y a une volonté explicite, une sorte de rouleau compresseur, de supprimer tout ce qui touchait à la famille d’une manière ou d’une autre ».

L’archevêque a également critiqué le festival de rue des « Noëls insolites » de Carpentras (Vaucluse), en raison notamment de la présence d’un dragon chinois dans la parade.

Source : Riposte Catholique, 21 décembre

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS