Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/10/2015

 

 

 

25 décembre 2016 7 25 /12 /décembre /2016 14:59

Cette décision a été accueillie avec consternation par de nombreux clients. « Je n’ai été avertie qu’au dernier moment, se plaint une dame, le courrier de l’établissement bancaire entre les mains. Désormais, il faudra que j’aille à Cora. J’aurais vraiment apprécié avoir davantage de temps pour m’organiser. Et puis, ce qui n’arrange rien, c’est qu’il est impossible de joindre l’agence par téléphone. Ça sonne sans cesse occupé. C’est très désagréable. »
Ahmed se montre, lui, fataliste. « J’étais client de l’agence depuis 42 ans. Je ne comprends pas trop pourquoi elle ferme, d’autant que d’importants travaux venaient d’être réalisés et qu’il y avait souvent beaucoup de monde. Mais il n’y a pas le choix. Il va falloir faire avec. On m’a indiqué que mon compte était transféré à Cabochon. »
Interrogée sur les raisons de cette fermeture, Laurence Lebrun-Renoult, directeur général du Crédit Agricole Val de France, la justifie ainsi : « L’intérêt de nos clients et de nos salariés a guidé nos actions tant dans le choix de fermer cette agence que dans la gestion de celle-ci. »
Les propos sont sibyllins mais le Crédit Agricole s’est montré nettement plus explicite avec le maire, évoquant « des comportements inacceptables de certains clients ayant entraîné des procédures de rupture de contrat avec les intéressés. »

En retour, Marc Gricourt, lui-même client de l’agence, a fait part de ses regrets que la « banque verte » n’ait pas entamé « un échange anticipé avec la Ville qui aurait permis une mobilisation des forces de police, voire quelques conseils sur le profil des agents de sécurité. »
Très en colère, il parle « de forme de désertion devant des problèmes que je ne nie pas mais qui devraient appeler un autre choix. Ce sont plusieurs centaines de clients qui vont subir cette décision sans en être, de quelque façon que ce soit, responsables. »
(…) La Nouvelle République

via http://www.fdesouche.com/803289-blois-41-lagence-credit-agricole-de-la-zup-ferme-t-elle-cause-des-islamistes-maj

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS