Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 22:31

Au départ, ce soir du 13 décembre, il ne s’agissait que d’un accident matériel. Plusieurs dizaines de Roms seraient impliquées, selon les victimes, pour des violences.

Ce soir-là, Petru Stefan était ivre mais il conduisait sa Passat. À bord, son fils de 8 ans, non attaché. Au niveau de la place Gambetta, il a grillé un stop et percuté un autre véhicule. À l’intérieur, une policière et son époux.

Indemne, la dame est sortie pour établir le constat. Mais le jeune Rom a préféré prendre la fuite à toute vitesse. Le couple a essayé de le suivre pour relever sa plaque et il a été retrouvé plus tard, sur cette même place. Le couple est descendu dans la même intention d’établir le constat mais les choses ont dégénéré.

Petru Stefan frappe le mari et l’agresseur est vite rejoint par sa famille et des amis. Une vingtaine de personnes au moins selon les victimes, armées de couteaux, jetant des canettes et poursuivant le mari «  pour le lyncher  ». Le couple a finalement réussi à s’enfuir grâce à un passant qui a vu sa vitre arrière brisée par un projectile. Dans sa fuite, le Denaisien percutait des véhicules à l’arrêt.

Traduit en comparution immédiate ce vendredi, Petru Stefan était accompagné de son frère, Secretar, impliqué dans les violences. Tous deux n’ont cessé de vociférer. Ce dernier assure que, comme il était sous contrôle judiciaire pour un vol en bande organisée, il n’était pas sorti de chez lui. Il a pourtant formellement été reconnu par quatre témoins.

L’aîné, Petru, a de son côté hurlé qu’il indemniserait les victimes si on le laissait partir, contestant s’être servi du couteau de trente centimètres que son fils lui avait apporté. Mais, avec l’alcool, il n’a que peu de souvenirs. Lorsque la présidente fait état de ses diverses condamnations sur le territoire français… ce n’est pas lui. Même s’il est, chaque fois, identifié par ses empreintes.

(…)

Le tribunal a finalement prononcé la peine de 18 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour Petru Stefan, en plus de la révocation de 18 mois (au total) de ses trois sursis. Son auto a été confisquée et il lui est interdit de conduire tout véhicule à moteur pendant trois ans. Il devra aussi s’acquitter d’un total de 700 euros d’amendes.

Son frère Secretar a quant à lui été condamné à un an de prison avec mandat de dépôt. Le couple a obtenu 4 500 euros en réparation et les deux personnes accidentées 800 euros chacune.

La Voix du Nord

via http://www.fdesouche.com/801723-denain-59-emeute-et-deferlement-de-violences-pour-un-simple-accident

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS