Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 12:45

Le président de la commission des droits de l’homme considère que leur présence expose les Algériens « au risque de propagation du sida ». Des propos qui surviennent dans un contexte de tensions vis-à-vis des migrants subsahariens.

(…)
Dans une interview au quotidien arabophone Essawt El Akher, M. Ksentini explique que « la présence des migrants et des réfugiés africains dans plusieurs localités du pays peut causer des problèmes aux Algériens ». Notamment qu’elle les expose « au risque de la propagation du sida ainsi que d’autres maladies sexuellement transmissibles ». L’avocat poursuit : « Cette maladie est répandue » parmi cette communauté. Il encourage les autorités à expulser les migrants africains, « pour arrêter cette catastrophe qui nous est imposée »

Les propos de M. Ksentini ont d’autant plus choqué qu’ils interviennent dans un contexte de vives tensions vis-à-vis des migrants subsahariens vivant en Algérie. Fin novembre, des affrontements ont éclaté dans le quartier de Dely-Brahim, en périphérie d’Alger, entre riverains et étrangers.

Les 1er et 2 décembre, plusieurs centaines de migrants (1 400 personnes – hommes, femmes et enfants –, selon la Ligue algérienne des droits de l’homme) ont été arrêtés avant d’être envoyés par bus à Tamanrasset, à l’extrême sud, d’où certains ont commencé à être expulsés, mercredi 7 décembre.

Le Monde

via http://www.fdesouche.com/797261-en-algerie-la-petite-phrase-contre-les-migrants-qui-choque

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS