Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 03:24

Quelques minutes seulement après son élection, Laurent Russier s’est prêté au jeu des selfies sur le parvis de l’hôtel de ville, conscient que c’est aussi par ces petits gestes qu’il réussira à se faire connaître de la population.
L’ex-adjoint au maire PCF a été élu avec 41 voix sur 43 et est devenu premier magistrat de Saint-Denis, samedi, lors d’une séance extraordinaire du conseil municipal. Il succède ainsi à Didier Paillard (PCF), qui, à 62 ans, a décidé de démissionner après douze années passées à la tête de la commune.

Ingénieur agronome de formation, ce célibataire stéphanois sans enfant de 43 ans a travaillé dans la banque et la distribution, avant d’être élu conseiller municipal en 2008. Rencontre avec celui qui dirige désormais la première ville du département.

Les Dyonisiens ne vous connaissent pas vraiment. Comment êtes-vous arrivé à Saint-Denis ?

Laurent Russier. J’ai voulu m’installer à Paris à la fin de mes études, mais les loyers y étaient trop élevés. J’ai trouvé un logement à Saint-Denis en 1997, puis je suis tombé amoureux de cette ville, de ses habitants, de son ambiance et je ne suis jamais reparti. C’est une commune populaire dans le bon sens du terme, qui accueille des gens issus de toutes les classes sociales. Contrairement à ce qu’on a pu lire dans les médias, elle ressemble plus à Brooklyn qu’à Molenbeek !

(…)

Le Parisien

via http://www.fdesouche.com/796603-euphemisme-communiste-saint-denis-ressemble-plus-brooklyn-qua-molenbeek

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS