Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 03:24

  • Un tribunal allemand a jugé que sept islamistes qui patrouillaient dans les rues de Wuppertal pour faire appliquer la charia, n'avaient pas enfreint le droit allemand. Ils n'auraient fait qu'exercer leur droit à la liberté d'expression. Cette décision conforme au « politiquement correcte » n'a pas fait l'objet d'appel pour l'instant, si bien que cette police de la charia est autorisée à poursuivre la mise en œuvre de la loi islamique à Wuppertal.

  • Cette « police de la charia » autoproclamée distribuait des tracts définissant une « zone soumise à la charia » à Wuppertal. Les miliciens exhortaient les passants musulmans et non-musulmans à fréquenter les mosquées et à s'abstenir de consommer de l'alcool, des cigarettes, de la drogue, de ne pas s'adonner à des jeux de hasard, de ne pas écouter de musique, ni de consommer de la pornographie et encore moins de fréquenter les prostituées.

  • Pour certains observateurs, ces cas – notamment ceux où la charia s'est imposée face au droit allemand – représentent une dangereuse ingérence de la loi islamique dans le système juridique allemand.

  • En juin 2013, un tribunal de Hamm a jugé que toute personne mariée sous le régime de la loi islamique dans un pays musulman doit, si elle demande le divorce en Allemagne, respecter les conditions du contrat de mariage établi selon la charia. Cette décision de justice historique a légalisé ainsi la pratique du « triple talaq » qui, dans la charia, n'officialise un divorce que si la phrase « Je te répudie » est prononcée trois fois.

  • Un nombre croissant de musulmans en Allemagne contournent sciemment les tribunaux allemands et entreprennent de régler leurs différends auprès d'informels tribunaux de la charia qui prolifèrent dans le pays.

  • Si l'Etat de droit ne parvient pas à établir son autorité et à se faire respecter, il peut aussi bien se déclarer en faillite. » - Franz Solms-Laubach, correspondant parlementaire du Bild .

Dans un commentaire, Franz Solms-Laubach, correspondant parlementaire de Bild, a écrit :

« Nous refusons encore de le croire, mais des pans entiers du territoire allemand sont régis par la loi islamique. Polygamie, mariages d'enfants, juges de la charia - pendant trop longtemps le droit allemand n'a pas été respecté. De nombreux politiciens rêvaient de multiculturalisme ... !

« Il ne s'agit pas ici de folklore, de coutumes ou de traditions étrangères. C'est de droit et d'ordre dont il est question.

« Si l'Etat de droit ne parvient pas à établir son autorité et à se faire respecter, il peut aussi bien se déclarer en faillite. »

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS