Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 14:39

Markus Söder, le ministre CSU des Finances et des Affaires intérieures de la Bavière avait appelé en août dernier au retour de «centaines de milliers de réfugiés présents en Allemagne» dans leurs pays d’origine.

Dans un article publié par le journal allemand Die Welt Flüchtlinge sind riesige Sicherheitslücke in Deutschland, Söder avait déclaré :

«Les Allemands ne veulent pas d’une société multiculturelle. Le processus d’intégration est voué à l’échec. Même avec les meilleures intentions du monde, on ne pourra jamais intégrer avec succès un nombre aussi important de personnes ayant en plus une culture différente de la nôtre».

«Les réfugiés représentent également une menace pour la sécurité parce que, dans de nombreux cas, les détails de leurs antécédents ne sont pas clairs.»

Début décembre, Markus Söder a à nouveau lancé une mise en garde :

«Les migrants musulmans contrôlent nos squares et nos rues, car le pays et incapable de contrôler ses frontières.

Nos femmes et nos filles sont hantées par la peur de se faire agresser sexuellement dans les rues. L’Etat doit agir à ce sujet de manière beaucoup plus ferme que par le passé.»

Il ajouta qu’avec l’afflux de migrants, des zones de non-droit allaient proliférer dans le pays, à l’instar des banlieues françaises et belges (et j’ajouterai suédoises, norvégiennes, britanniques, italiennes,) si l’Etat venait à perdre tout contrôle dans les quartiers de ses villes.

«Si les citoyens ne se sentent plus en sécurité quand ils rendent visite à leurs voisins, cela signifie que l’Etat a perdu son autorité et dès lors, c’est la sécurité intérieure qui est en danger

«Nous avons besoin de plus de policiers et d’une justice qui défende le travail des policiers. Il est de plus en plus frustrant pour la police de constater que les arrestations de délinquants ne soient pas suivies par des poursuites judiciaires, des condamnations fermes.»

C’est hélas la routine dans tous nos pays occidentaux gouvernés par la gauche, où la justice méprise le travail de la police et oublie volontiers les victimes tout en privilégiant les délinquants et leurs droits, surtout quand il s’agit de réfugiés, de migrants et de clandestins musulmans. Là, les gants de velours sont de mise.

Le témoignage hallucinant de deux jeunes femmes, lors de l’émission «Der heisse Stuhl» sur la chaîne allemande RTL, illustre à merveille toute la lâche et immonde bienveillance de la justice allemande à l’égard des agresseurs sexuels musulmans.

Katharina et Lucille, originaires de Bad Zwischenahn (Basse-Saxe) âgées de 20 et 21 ans, révélèrent avoir été sexuellement agressées par un groupe de migrants lors d’un festival de musique. Non seulement leurs plaintes furent rejetées par le bureau du Procureur d’Oldenburg, ce qui est déjà révoltant en soi, mais ce dernier fit preuve d’un cynisme intolérable quand au cours de l’enquête, il écrivit aux victimes :

«Il est tout à fait concevable de penser que ces jeunes gens aient tout simplement voulu témoigner de leur intérêt à votre égard

 

Un sentiment d’insécurité grandit au sein de la population allemande, notamment depuis le viol et le meurtre de la jeune étudiante Maria Ladenburger par un réfugié syrien, et les viols de deux étudiantes chinoises à l’université de Bochum par un autre barbare, un réfugié irakien, surnommé «violeur de l’université» en août dernier, sans oublier celui d’une femme de 79 ans au cimetière d’Ibbenbüren par un réfugié érythréen.

90% des crimes sexuels commis en Allemagne en 2014 ne figurent pas dans les statistiques officielles

Pour conclure, cette vidéo où un journaliste algérien, plus lucide que nos dirigeants aux yeux ensablés par leur dhimmitude, dresse un portrait acide de ses frères présents en Occident. Et il ne peut être taxé d’islamophobe, de raciste, de nazi : il est Algérien et musulman !

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

 

http://www.dreuz.info/2016/12/20/markus-soder-ministre-bavarois-les-migrants-musulmans-controlent-nos-squares-et-nos-rues/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS