Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

18 décembre 2016 7 18 /12 /décembre /2016 01:58

bruno-le-roux-1 La grande mosquée de Perpignan a été taguée dans la nuit du vendredi 9 au samedi 10 décembre dernier. Le président de cette mosquée a fait parvenir à la rédaction de France 3 Languedoc Roussillon une photo du tag – car il n’y en avait qu’un seul. La voici :

perpignan-mosquee-copie

On remarquera – j’admets que je pinaille un peu… – que la croix gammée a été tracée à l’envers. C’est bizarre mais il y a plus curieux. Le texte du tag surprend : on peut lire « LE ARABE DEO ». Le « DEO », que l’on distingue sur la photo, serait le mot « DEHORS » selon la légende de FR3 à la photo mise en ligne sur son site, mais le site musulman Al Kanz précise que le mot tracé est « DEOR ». Le français de ce texte est des plus approximatif et laisse entendre au mauvais citoyen que je suis, que l’auteur du tag n’est peut-être pas un locuteur français de naissance… Pure conjecture, évidemment…

Bruno Le Roux, notre tout nouveau ministre de l’Intérieur, s’est immédiatement fendu d’un communiqué faisant part de « son indignation face aux actes de vandalisme [en fait il s’agit d’un seul et unique tag] commis contre la Grande Mosquée de Perpignan » et a dépêché séance tenante le préfet des Pyrénées-Orientales auprès des responsables de la mosquée « afin de témoigner de la solidarité du gouvernement à l’ensemble de nos concitoyens de confession musulmane ».

La veille de la découverte de ce tag, vendredi 9 décembre au matin, un « véritable dispositif incendiaire » était découvert devant l’église de la paroisse Saint-André de Toulouse. Le site du ministère de l’Intérieur est vide de tout communiqué de Bruno Le Roux assurant la communauté catholique toulousaine de son « indignation », et il n’a pas d’avantage dépêché le préfet de Haute-Garonne auprès des responsables de la paroisse pour leur faire transmettre « la solidarité du gouvernement »…

Deux poids, deux mesures. Encore et toujours !

Sources : France 3 Languedoc Roussillon, 11 décembre ; Ministère de l’Intérieur, 10 décembre

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS