Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 18:32

Pour lutter contre la ghettoïsation, une expérimentation vise à rapprocher deux collèges d’un même quartier à la rentrée prochaine. Mais le projet se heurte aux réticences des enseignants et parents d’élèves de l’établissement le plus favorisé…

 

« C’est toujours la même hypocrisie. Tout le monde veut la mixité, mais personne ne veut le faire », peste un élu parisien. « C’est une chance à saisir ! Si on ne donne pas l’exemple dans le 18e, on ne le fera jamais », insiste de son côté Jérôme Decuq, président du collectif de parents Apprendre ensemble, qui milite pour la mixité sociale dans le quartier.

 

La dernière enquête internationale Pisa l’a confirmé ce mardi 6 décembre : la France reste tristement championne des inégalités scolaires. Pas étonnant lorsqu’on sait que sur le terrain, la route vers la mixité sociale est semée d’embûches.
Le ministère de l’Education nationale en fait l’amère expérience dans le 18e arrondissement de Paris. Répondant à la volonté de lutter contre la ghettoïsation, la mairie et l’académie avaient identifié deux établissements du quartier pour mener une expérimentation à la rentrée 2017 .
L’attractif collège Antoine-Coysevox doit être regroupé dans un secteur unique avec Hector-Berlioz, situé à 600 mètres mais classé en Réseau d’éducation prioritaire (REP). Le futur mode d’affectation des collégiens (qui reste à définir) permettrait de rapprocher les niveaux sociologiques des deux établissements.

Mais sur place, ça coince. La fronde est partie fin novembre des enseignants de Coysevox, vexés de n’avoir pas été informés avant les parents d’élèves. Soutenus par les syndicats, ils se sont mis en grève pendant une journée.
 Des parents ont ensuite embrayé, bloquant l’accès au collège le 1er décembre. Une pétition en ligne dénonce un projet «élaboré sans concertation préalable », mené «de façon précipitée » et qui ne pèse que «sur un seul collège, déjà fortement mixte au regard de la situation des inégalités socio-spatiales à Paris ». [...]

marianne

via http://www.fdesouche.com/797343-paris-18e-fronde-des-enseignants-et-parents-contre-une-experimentation-de-mixite-sociale

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS