Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 03:45
sausage party
Christian Hofer: A relever que ce "dessin animé" est bien entendu très bien noté par les médias.
 
**********
 
 
Ce dessin animé n’est pas un phénomène marginal. Il participe d’une tendance globale que la logique libérale-libertaire insuffle.
 
Sausage Party, dessin animé interdit aux moins de 17 ans non accompagnés d’un adulte aux États-Unis, mais que le CSA, toujours prêt à promouvoir l’anti-France et l’anéantissement moral de notre peuple, a interdit en France aux moins de 12 ans…
 

Un film américain qui assure la vérité suivante : si l’Occident est toujours supérieur dans un domaine, c’est bien celui de la décadence. Si nous sommes le phare, les États-Unis sont la lumière, le modèle qui nous avilit chaque jour un peu plus. 

Bon, qu’avons-nous vu ?
Une orgie de pratiques sexuelles diverses et explicites. L’immonde responsabilité du CSA de permettre à des enfants de 12 ans et plus de regarder un tel spectacle, dans une salle de cinéma, avec sa famille, avec ses amis… Imaginez la situation…
Ce dessin animé n’est pas un phénomène marginal.
Il participe d’une tendance globale que la logique libérale-libertaire insuffle : la marchandisation de tout par l’hyper-sexualisation et la normalisation de toutes les sexualités ; la pédomanie (pédophilie) n’est pas loin.
(...)
Ne nous voilons pas la face : la mini-jupe pour enfants (symbole de l’émancipation sexuelle de la femme, y aurait-il le projet d’émanciper sexuellement l’enfant ?), la culture à destination des enfants qui s’ultra-sexualise, la lingerie intime sexuelle (string et porte-jarretelles taille 10 ans…), etc.
 
 Bref, constatons-le : une guerre est faite à nos enfants, à nous et à notre civilisation – guerre qui a pour but de nous réduire tous à la pure logique de la marchandisation et du nihilisme égotique. L’objectif est clair : faire de nous des sexes prolongés d’estomacs, n’ayant que pour buts la jouissance et l’accumulation de biens.
(...)

Source
 
Dans Sausage Party, le mélange d’esthétique enfantine et de sexe cru a de quoi mettre mal à l’aise.
 Le sexe non-consenti y apparaît comme une pratique déjantée et amusante.
 Dans l’extrait ci-dessus (00:06) on assiste même à un viol à caractère raciste : la boîte de soupe déshydratée, dont la couleur ressemble à un Noir-Américain, viole une boîte de crackers en lui criant « Take this, bitchy bitch ! Like pouncing your ass, cracker ! », c’est-à-dire « Prends ça, putain de salope ! J’aime me taper ton cul, sale blanche ! ». En argot américain, cracker est en effet un terme connu d’insulte envers les Blancs issus de milieux défavorisés, les white trash.
La scène figure dans la version française, sans le jeu de mots à caractère raciste.
 
La presse branchée raille la « croisade » de La Manif pour tous contre Sausage Party et l’esprit « réactionnaire » de ceux qui jugent ce film dérangeant, inapproprié pour des enfants de douze ans. (…) Le film présente également une scène de viol particulièrement insoutenable sur une femme mourante représentée sous les traits d’une brique de jus de fruit.
En prime, un petit jeu de mot sur « juice » qui signifie à la fois « jus de fruit » et « sécrétions vaginales » en anglais argotique. 

 
Video Player
 
 
 
 
 
 
 
 
Bellica

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS