Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 13:19

Leipzig – Ça commence par un mauvais regard. Puis on en est venu à une grosse bagarre. Depuis, les rumeurs se succèdent, il est question de blessés, de barres de fer, de poings américains et même d’armes à feu…
Des demandeurs d’asile mineurs non accompagnés, qu’on appelle les UMAs, suivent des cours depuis peu à l’école Lene-Voigt de Leipzig-Lößnig (Saxe). Ils y apprennent l’allemand en seconde langue.
Ce qui est sûr, c’est qu’une dispute a dégénéré cette semaine entre des élèves allemands et de jeunes demandeurs d’asile. La police est sur le coup, les parents sont inquiets. Certains ont cessé en attendant d’envoyer leurs enfants en cours.

Mais que s’est-il réellement passé dans cet établissement secondaire qui, sur sa page Internet, se donne le titre d’ »école de la tolérance » ?

Mercredi après les cours, des élèves se seraient livrés à une bagarre sanglante avec les « UMAs ». À coups de poing, mais aussi avec des poings américains et des ceintures.

« Nous avons donné une correction au meneur des étrangers, il est maintenant à l’hôpital », se vantent après cela des loubards. Avec le nez cassé, assurent-ils.

Le jour suivant, la police aurait empêché une seconde bagarre. Des hommes armés de barres de fer seraient descendus du tramway. Les policiers auraient même saisi un pistolet.

VOICI LES FAITS

« Oui, il y a eu une altercation entre des élèves étrangers et des élèves d’ici », déclare Uwe Voigt, porte-parole de la police. « Une dizaine de chaque côté, tous ont entre 15 et 17 ans. »
La raison ? [...] l’un des étrangers s’est senti « regardé de travers » le matin dans la cour de récréation. Mais on n’a pas enregistré plus d’un blessé léger. On n’a pas non plus trouvé d’armes.

Et le jeudi ?  » Nous avons simplement contrôlé les identités de onze UMAs près de l’école « , explique le porte-parole.

 

(Traduction Fdesouche)

Source

via http://www.fdesouche.com/811727-bagarre-entre-jeunes-demandeurs-dasile-et-eleves-allemands-lecole-de-la-tolerance

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS