Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 02:58

George Soros a perdu près d'un milliard de dollars depuis la victoire de Trump

En misant à tort sur une inquiétude des marchés financiers après l'élection du candidat républicain, le financier américano-hongrois a perdu gros. Une erreur à même de ravir le président élu des Etats-Unis, qui ne le porte pas dans son cœur.

«Le gestionnaire de fonds milliardaire George Soros a perdu près d'un milliard de dollars en raison du rallye boursier provoqué par l'élection surprise de Donald Trump», indique le Wall Street Journal dans son édition du 12 janvier.

Selon le quotidien économique, le financier américain d'origine hongroise a subi ces lourdes pertes en misant sur une réaction négative des marchés à la victoire du candidat républicain. «M. Soros a été prudent sur le marché en novembre et est devenu plus baissier immédiatement après l'élection de M. Trump», indique le journal. Or, cette stratégie s'est avérée perdante : «La Bourse s'est ralliée à l'idée que la politique menée par M. Trump stimulerait les bénéfices des entreprises et l'économie toute entière.»

George Soros, un philanthrope œuvrant notamment pour l'ouverture des frontières européennes 

La mésaventure boursière de George Soros ne devrait pas déplaire au nouveau locataire de la Maison Blanche : au cours de sa campagne présidentielle, celui-ci avait exprimé le peu de sympathie qu'il éprouvait à l'égard de son collègue milliardaire, l'accusant dans un clip de campagne d'avoir ruiné la classe ouvrière afin d'enrichir une poignée de grandes entreprises et d'entités politiques.

Les engagements politiques de George Soros, à travers notamment le financement d'ONG de par le monde, ont en effet de quoi irriter le champion des républicains : le soutien à l'accueil des réfugiés et la défense des sanctions occidentales contre la Russie font partie des causes portées par l'Américano-Hongrois de 86 ans.

Signe de l'impact négatif du triomphe de Donald Trump sur les affaires de George Soros : à l'aune du changement de présidence américaine, les autorités hongroises ont fait savoir qu'elles comptaient chasser ses ONG du pays.

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS