Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 04:33

immigration-les-titres-de-sejours-delivres-en-hausse-en-france-en-2016

 

 

 

 

 

 

La France a délivré 227 500 titres de séjour l’an dernier, en hausse de 4,6 %. Un volume « assez modeste » et dans la lignée des années précédentes, fait-on valoir au ministère de l’Intérieur, en soulignant l’impact des réfugiés sur le bilan 2016 : les titres « humanitaires » ont en effet augmenté de 41 % à 33 000 environ.

Quelque 70 300 titres « étudiants » ont été délivrés, un chiffre quasi stable qui place la France au troisième rang des destinations universitaires dans le monde et « au premier rang hors pays anglophones ».Dans le sillage de la « circulaire Valls » de novembre 2012, l’« admission exceptionnelle au séjour » s’est stabilisée l’an dernier, à 29 000 titres (-0,9 %).

Après la résorption du « stock » en 2013 et 2014, les régularisations se font pour des motifs économiques (6 000 titres) mais surtout familiaux (23 000).

Le sujet est sensible, à l’approche de la présidentielle : la droite et l’extrême droite accusent le gouvernement de laxisme sur les reconduites à la frontière. Le ministère de l’Intérieur met en avant l’indicateur jugé « le plus représentatif » : les retours forcés, hors Union européenne, qui s’élevaient l’an dernier à 6 200 personnes (-2,3 %) — vers l’Albanie, l’Algérie, le Maroc et la Tunisie principalement.

Plus largement, le total des éloignements d’étrangers en situation irrégulière a reculé de 16,3 %, à 13 000 environ.« Cela ne traduit pas un relâchement, mais s’inscrit dans un contexte de rétablissement des contrôles aux frontières », qui s’est traduit par « 45 000 non-admissions de plus », fait-on valoir à l’Intérieur.

« Des éloignements, y compris difficiles, vers le Soudan ou l’Irak, ont eu lieu » (après vérification que la personne ne risquait pas de persécutions), a-t-on indiqué.

Naturalisations en hausse de 2,5 %

Du côté des visas, une baisse de 3,8 % (à 3,1 millions) a été enregistrée. La Chine reste le premier pays d’origine (716 000 visas, en baisse de 13,2 %).

Il faut voir dans cette baisse « l’effet des attentats » jihadistes de novembre 2015, qui « a pesé sur le choix d’un certain nombre de visiteurs », a-t-on indiqué, en précisant que « la demande s’est redressée en fin d’année ».Côté Intérieur, la nationalité française a été attribuée à 89 000 personnes supplémentaires l’an dernier, dont 68 000 par décret et 21 000 par mariage. C’est une hausse de 2,5 %.

Nombreuses demandes d’asile

L’Intérieur a confirmé la hausse de 6,5 %, à 85 000, des demandes enregistrées à l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides).

Mais il a pour la première fois donné le chiffre des demandes en préfecture, où débute la procédure : 97 300 ont été enregistrées l’an dernier (en prenant cette base, la hausse est de 20 %).

Ouest France

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS