Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 19:19

Le ministre turc des Douanes et du Commerce Bülent Tüfenkci Dans une interview à Sputnik, le ministre turc des Douanes et du Commerce Bülent Tüfenkci évoque la stratégie de son pays dans la région, s’exprime sur les causes de la présence des troupes turques en Irak et passe en revue les relations économiques avec la Russie.

La Turquie cherche à réduire au maximum les tensions avec les pays voisins. Ainsi, la normalisation des relations avec l’Irak revêt aux yeux d’Ankara une importance particulière, a déclaré à Sputnik le ministre turc des Douanes et du Commerce Bülent Tüfenkci.

« Conformément à la stratégie de la politique extérieure de la Turquie, rendue publique par Monsieur le premier ministre, nous tâchons de réduire au maximum le nombre de différends dans nos relations avec nos voisins régionaux. L’une de nos plus grandes aspirations est liée à l’instauration de la stabilité aussi bien en Turquie qu’en Irak et le succès des deux pays dans la lutte antiterroriste », a fait savoir le responsable.

Et de pointer que la position décisive de la Turquie dans la lutte contre Daech, les opérations antiterroristes menées par ses forces dans la région ainsi que la lutte des autorités irakiennes contre Daech ont démontré leur efficacité du point de vue de la mise en place d’une plateforme commune pour des relations de partenariat bilatéral entre ces deux États.

L’envoi de troupes en Irak, une nécessité En évoquant la présence des militaires sur le sol irakien, le ministre, qui avait notamment soulevé cette question lors de son déplacement en Irak, a expliqué que leur déploiement était une nécessité. « La présence des soldats turcs est dictée par une nécessité sérieuse, c’est une mesure forcée et elle ne viole pas le droit du pays (l'Irak, ndlr) à la souveraineté.

Les militaires turcs ont été envoyés à Bachika à cause de la présence d’une menace pour la Turquie émanant du sol irakien », a-t-il souligné, précisant qu’il s’agissait avant tout des terroristes de Daech et du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Le maintien au plus haut niveau des relations amicales avec la Russie est important non seulement pour le développement du volume d’échanges commerciaux entre les deux États, mais pour la région dans son ensemble, a fait remarquer le ministre.


En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201701111029539208-turquie-irak-relations/

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS