Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 02:10
police
 

Le chef adjoint de la police nationale Henk Van Essen a déclaré: "Sans aucun doute, la violence contre les officiers de police, les pompiers, les ambulanciers, les gardes a augmenté. Et cette augmentation est source d'une grande préoccupation."

Un agent, Mario, entre la vie et la mort, 3 autres blessés, des voitures en feu, des ambulances et des pompiers attaqués: c'est le bilan d'une nuit normale de folie à La Haye où les «suspects habituels», "les chances pour une nouvelle Hollande", ont bien pensé à fêter le Jour de l'an, tout d'abord en attaquant les forces de l'ordre, puis en attaquant avec des fusées, des pétards, des pierres et des bâtons les pompiers, les médecins et les infirmiers de l'ambulance intervenus sur place.

 

Rien de nouveau en Europe étant donné qu'en France et en Suède ces attaques sont la norme et rien de nouveau pour nous, puisque nous avons parlé pour la première fois de cette partie de la capitale néerlandaise, hors du contrôle des autorités et islamisée, il y a plus de 20 ans dans le magazine Sole delle Alpi lors d'un long rapport intitulé "Les Tulipes musulmanes."

Toutefois, l'incident de hier, qui correspond à ce que nous signalions justement il y a tant d'années, a provoqué la colère de la police, un peu comme cela est arrivé en France après l'attaque sur des policiers à Paris. La police néerlandaise, habituellement pacifique et soumise, a émis un communiqué extrêmement dur et est entrée en conflit grave avec le gouvernement. Une chose inédite et impensable, mais évidemment le courage du leader souverainiste Geert Wilders a également éveillé l'orgueil national.

Aux discours creux et fausses condoléances du ministre Van der Steur qui déclarait que la violence des suspects habituels à l'encontre des forces de l'ordre était inacceptable, le responsable du groupe de police impliqué a en effet répondu via Twitter: "parfois il serait préférable de garder le silence "et a expliqué que les agents sont envoyés à l'abattoir "sans moyens appropriés et sans aucun soutien politique".

 

 

(...)

De plus, la vidéo et le récit de l'attaque des policiers semblent provenir de Mogadiscio: "Vous ne pouvez pas comprendre ce qui est arrivé", disent-ils, "Les protagonistes - les sauveteurs et la police ont dû se battre sous une pluie de feu afin de mettre en lieu sûr les policiers blessés."

Nous votons en mars. Ou Wilders gagne, ou les Pays-Bas sont finis."

Source Traduction Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS