Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 03:10
Afficher l'image d'origine
 
POLÉMIQUE - Quelques jours après que Médecins sans Frontières a dénoncé "des violences policières" à l'égard des migrants, Unsa Police a répliqué ce vendredi dans un communiqué. Joint par LCI, le secrétaire général a dénoncé la "spécialisation" de certaines associations dans l'aide aux migrants, au détriment des "sans-abri français".
 

Le syndicat n'a pas tardé à répliquer. Dans un communiqué publié ce vendredi, l'Unsa Police est revenu sur les récentes accusations de Médecins sans frontières (MSF). Samedi dernier, l'ONG avait dénoncé "la systématisation des violences policières qui ciblent les centaines de migrants parisiens en errance dans la capitale", avant d'accuser les policiers de disperser parfois les migrants à coup de gaz lacrymogènes et de leur confisquer leurs couvertures.

.... Dans la suite du texte, le syndicat reproche à plusieurs associations, dont MSF, d'aider les "clandestins" plutôt que les "Français". "Alors que des dizaines de Français, quels que soient leur origine, sexe ou religion, meurent chaque année de faim, de maladie ou de froid, dans l’indifférence la plus totale, l’UNSA Police s’interroge sur la propension qu’ont ces associations à défendre en priorité les clandestins…, peut-on lire dans le communiqué. Commande politique, cash assuré en termes de subventions, ou les deux ?".  

... Contacté par LCI, le secrétaire général de l'Unsa Police Philippe Capon affirme que le communiqué du syndicat est une "réponse volontairement polémique", mais pas "politique". "La vie d’un homme, c’est la vie d’un homme. Je ne fais pas de différence, mais certaines associations subventionnées se sont spécialisées dans la défense des clandestins", ajoute-t-il. 

 

Invité de LCI dimanche dernier, le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux avait défendu le travail des policiers à Paris, affirmant que ce "que font aujourd'hui les forces de police, c'est de la mise à l'abri de personnes qui sont vulnérables". Le "travail" des policiers, "c'est de continuer à (le) faire, avec toute l'humanité qui est consubstantielle à (leur) responsabilité", a-t-il insisté. "C'est vrai, quelquefois, il peut y avoir une forme de contrainte à mettre à l'abri quelqu'un", avait-il tout de même reconnu.

 

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS