Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 03:16
Zemmour face à la purée de Moix : nécessaire complément
 

Invité ce mercredi soir dans l’émission de Zemmour et Naulleau, à propos de son livre « Terreur », Yann Moix n’a fait que la preuve de son affligeante mais orgueilleuse ignorance de l’islam.

Présenté par Nolleau comme le grand écrivain d’un grand livre (sic !), il a exposé sa thèse selon laquelle l’islam n’inspirait pas véritablement les terroristes d’aujourd’hui, semblables aux poseurs de bombes anarchistes des XIX° et XX° siècles.

Manifestement il n’avait pas ouvert le Figaro du jour publiant la géographie des pays où les chrétiens sont opprimés, tracée dans son « Index mondial des persécutions en 2016 » par l’ONG  protestante « Portes ouvertes ». On y voit que les chrétiens sont opprimés ou persécutés, en Inde et dans tous les pays communistes.

Mais ils le sont autant ou plus dans tous les pays islamiques.

Et si le seul Maroc ne figure pas dans cette carte, cela est discutable. En effet, il n’y a pas de véritable liberté religieuse même au Maroc où la conversion des musulmans à toute autre religion et principalement au christianisme est sévèrement réprimée.

Eric Zemmour, abasourdi, a évidemment répliqué au négationniste Moix. Il a invoqué la dimension politique de l’islam, les textes du Coran appelant au jihâd et inspirateurs des terroristes musulmans.
Il a ajouté la propre mémoire de sa famille au long de plus d’un millénaire de dhimmitude en Afrique du nord. On doit pourtant compléter et renforcer son propos par la référence au « Hadîth », deuxième ensemble textuel de l’islam, aussi sacralisé que le Coran, constitué de tous les hadîths (« faits et gestes » du prophète) et d’où a été essentiellement tirée la charia.

On trouve en abondance dans les hadîths, tous répétés plusieurs fois selon les chaînes de témoignage (isnâd) des compagnons de Mahomet, établissant leur authenticité, les récits des châtiments maintes fois ordonnés par ce dernier : égorgements, amputations, massacres de masse, lapidation, tortures (énucléation, émasculation…), sans oublier  la distribution à ses guerriers et à lui-même des femmes et des enfants des ennemis massacrés.

Il n’est pas de crime de l’État islamique qui ne soit légitimé par les hadîths.

Il faut un manque total de conscience professionnelle à Yann Moix et à son encenseur Naulleau pour oser proférer sans vergogne leur déni de réalité négationniste sur l’islam. Car il est évident qu’ils n’ont même pas eu l’élémentaire honnêteté de pénétrer dans quelque librairie islamique que ce soit et d’y feuilleter un tant soit peu les éditions des hadîths qui, plus encore que celles du Coran, y remplissent toujours les rayonnages.

Éric Zemmour, avec raison, a qualifié Naulleau et Moix de collabos. Leur ignorance, en effet, de siècles et de siècles d’atrocités accomplies dans l’imitation du prophète ne peut ressortir que d’une volonté délibérée de ne pas savoir.

Mais peut-être pourrait-il mieux étayer encore sa réplique en parcourant au moins notre livre « L’Islam ou la soumission au prophète »  sous-titré  « Les Hadîths de Mahomet : un modèle de vie pour le XXI° siècle ? ». 

À commander au Centre Charlier, 70 boulevard Saint-Germain, 75005 PARIS

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS