Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/10/2015

 

 

 

8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 02:29

Hamon

C'est samedi ! Pascal Eysseric s'énerve à propos des Décodeurs du Monde et autres désintoxiqueurs de Libération, qui s'autoproclament « vérificateurs d'infos ».

La revue Éléments n'a pas pour habitude de plonger dans le grand bain des polémiques politiciennes, mais celle qui touche Benoît Hamon, nommé professeur associé de l'Université Paris VIII de 2009 à 2012 dans la plus grande opacité, concerne un public et des lecteurs avec qui la rédaction est en contact étroit et quotidien : étudiants, doctorants, enseignants-chercheurs, professeurs, tous désespérés de l'état de délabrement moral et financier de l'Université française et dont certains, les plus jeunes notamment, attendent leur titularisation depuis de nombreuses années dans la crainte des oukases idéologiques et politiques.

Premier acte: Louis Aliot, vice-président du Front national , invité de l'émission « Les grandes gueules » sur RMC, compare, à juste titre, sa situation avec celle de Benoît Hamon, le candidat du Parti socialiste à l'élection présidentielle. Louis Aliot possède en effet un doctorat d'État de droit tandis que Benoît Hamon est titulaire d'une licence d'histoire (acquise au titre de son activité militante). Le premier n'a pas été recruté [« parce que j'étais du Front national », dit-il], le deuxième a été nommé professeur associé de l'Université Paris VIII de 2009 à 2012 alors qu'il était membre du conseil d'administration de Paris VIII depuis 2008.

Deuxième acte: Le 2 février dernier, Maxime Vaudano, « journaliste » sur le site « Les décodeurs », autoproclamé « vérificateur d'informations » du Monde, publie une dépêche de 2000 signes, approximative, factuellement fausse, et dont l'auteur ou le rédacteur en chef catastrophé, corrigera à plusieurs reprises les inexactitudes les plus criantes tout au long de la journée. Son titre : « L’intox du FN sur un supposé pistonnage de Benoît Hamon pour devenir professeur à l’université ».

Maxime

Qu'est ce qui permet au « journaliste » Maxime Vaudano d'accuser le Front national en l'état ? Rien, sinon une phrase : « S’il était dans l’illégalité, peut-être que Benoît Hamon n’aurait pas pris la peine de mentionner cette expérience dans la biographie de son site Web. »

Maxime Vaudano a-t-il retrouvé le procès-verbal de la réunion du conseil d'administration de Paris VIII qui a approuvé la nomination de Benoît Hamon en tant qu'enseignant-chercheur associé et invité (PAST) ?

Non. Maxime Vaudano a-t-il vérifié qu'à cette date Benoît Hamon siégeait encore au conseil d'administration qui a validé son propre poste ?

Non. Maxime Vaudano a-t-il interrogé les personnalités du conseil d'administration de Paris VIII Francine Bavay (ex vice-président du conseil général d’Ile-de-France, pour les Verts), Éliane Assassi (sénatrice PCF), on en passe, des moins vertes et des trop mûres. Maxime Vaudano a-t-il demandé à l'administration de Paris VIII les emplois du temps de Benoît Hamon avec les numéros de salles ?

Non. Maxime Vaudano a-t-il retrouvé un seul étudiant qui a suivi les cours de Benoît Hamon à raison de deux heures par semaine pendant trois ans ? Non, non et non.

Où sont les bibliographies, les plans de cours, les conseils méthodologiques ? Rien. Maxime Vaudano n'a évidemment rien fait de tout cela. Comme le chien de Pavlov, il a crié « intox », « fake news », « post-vérité » quand il a entendu le nom de Louis Aliot.

Les décodeurs ou la faillite du journalisme.
 

Pascal Eysseric

http://blogelements.typepad.fr/blog/2017/02/d%C3%A9codeurs-la-fabrique-de-lintox.html

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS