Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 23:19

Emmanuel Macron : la preuve qu'il est un coup à gauche, un coup à droite...

Depuis le début de sa campagne présidentielle, Emmanuel Macron joue les équilibristes en donnant des gages à chaque camp politique... avec le risque de se contredire.

Depuis le début de sa campagne présidentielle, Emmanuel Macron est sur un fil. Se disant ni de gauche ni de droite, le candidat d'"En Marche !" met chaque jour en application ce principe.

Dans une interview à L'Obs, l'ancien ministre de François Hollande a dit "parler" avec le très droitier Philippe de Villiers et Eric Zemmour. Dans ce même entretien, il a également pris en pitié les opposants au mariage homosexuel : "Une des erreurs fondamentales de ce quinquennat a été d’ignorer une partie du pays qui a de bonnes raisons de vivre dans le ressentiment et les passions tristes. C’est ce qui s’est passé avec le mariage pour tous, où on a humilié cette France-là." Des déclarations qui ont ulcéré la gauche.

Dans la foulée, l'ancien banquier a réussi à s'attirer les foudres de la droite lors de son déplacement en Algérie. Il avait alors qualifié la colonisation française de "crime contre l'humanité".  

A cela s'ajoutent les déclarations contradictoires d'Emmanuel Macron sur la dépénalisation du cannabis, histoire de ne pas froisser la gauche ou la droite, sur cette problématique très clivée.

"Il faut parler à tout le monde"

Pour le candidat socialiste Benoît Hamon, "courir plusieurs lièvres électoraux à la fois vous amène à tenir des propos confus, indécis, finalement assez troubles", selon Reuters. "A force de faire le grand écart, on se fait mal", attaque un ténor de droite, comme le rapporte le magazine Challenges.

"Ce n'est pas un grand écart de vouloir donner une place à chacun (...) La société française est faite de beaucoup de grands écarts et donc, il faut parler à tout le monde", leur a en quelque sorte répondu Emmanuel Macron, lors de son meeting vendredi dans le Vaucluse.

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS