Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 13:40

Immigration. Alors que le Secours Catholique voulait installer des douches pour les migrants dans son local à Calais, il a dû faire face à la mairie. Mercredi 8 février, la municipalité a décidé de bloquer l'entrée au terrain de l'association…avec une benne à ordures.

Depuis quelques jours, la ville de Calais assiste à un bras de fer entre la mairie et le Secours catholique. Ce dernier, qui dispose des modulaires prêtés par la municipalité, vient en aide aux migrants depuis longtemps. Cette semaine, le Secours Catholique a aussi décidé d'installer des douches, modulaires, pour permettre aux réfugiés – encore présents sur le site - de se laver.

Mais alors que deux modulaires des quatre commandés ont été livrés au local du Secours Catholique, la mairie a montré son mécontentement en installant, mercredi 8 février, devant le portail de l'association une benne à ordures. Ainsi, l'accès à au terrain de l'association a été condamné.

 “Calais a donné sur ce sujet ! C'est terminé !”

Sur France 24, Emmanuel Agius, premier adjoint à la mairie de Calais, a expliqué que le Secours Catholique avait été autorisé à ouvrir ce local afin “de distribuer des chaussures et des vêtements pour les migrants à l’époque où la ‘jungle’ de Calais était encore en activité. (…) Et non d’y ouvrir des douches". “Aucune autorisation d’urbanisme, pourtant obligatoire, n’avait été délivrée”, ajoute l'édile Les Républicains.

 “Nous n’avons pas vécu le démantèlement du camp de la Lande pour revenir en arrière quelques mois plus tard et installer des douches en plein cœur de la ville”, se justifie Emmanuel Agius. La mairie déplore une situation intolérable.

Elle veut éviter tout retour de migrants dans le Calaisis. “Calais a donné sur ce sujet ! C'est terminé !”, a fustigé Emmanuel Agius. “A Calais nous ne souhaitons plus qu'il y ait de camp, quel qu'il soit. C'est fini ! ”, a-t-il martelé.  

De son côté, le Secours Catholique se montre têtu, ne voyant pas “en quoi ces douches sont une menace pour la tranquillité de la ville”. Dénonçant le retour du délit de solidarité, l'association estime que “la mairie n'a pas à bloquer l'accès à un terrain privé”. “Nous nous attendons à ce que la municipalité prenne un arrêté afin de nous interdire de continuer notre travail.

Nos avocats le contesteront devant la justice s'il le faut”, a déclaré le président du Secours Catholique du Pas-de-Calais, Didier Degremont, à l'Obs. “Nous sommes en effet déterminés à mettre en place ces modulaires”, a-t-il ajouté. 

 

SOURCE

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS