Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 01:27

Situé à proximité du Stade de France, l’hôtel Moderne Basilique de Saint-Denis fait cet amer constat. « Il y a encore quatre ans, au début de notre activité, nous avions une petite clientèle asiatique.

Aujourd’hui, nos clients viennent pour des événements ponctuels. Des Chinois viennent pour certains concerts, mais c’est très rare. A l’occasion des matchs de Coupe d’Europe, quelques Japonais ont logé chez nous », affirme Sofiane Yousfi, gérant de l’hôtel. « La plupart des professionnels du tourisme ne mettent plus leurs clients dans le 93. Sauf faute de places disponibles ailleurs, confirme Jean François Zhou, président de l’Association chinoise des agences de voyages en France (ACAVF). Il y a un vrai boycottage du département. »

L’état d’urgence et les attaques terroristes survenus ces derniers mois, en France, auraient provoqué « un mauvais effet psychologique en Chine », d’après ce professionnel du tourisme, qui pointe également l’attitude parfois irresponsable des touristes. « Les Asiatiques ont l’habitude d’avoir beaucoup trop de liquidités sur eux. Pour les délinquants, ce sont des portefeuilles ambulants », poursuit Jean-François Zhou.

Sans pointer directement le département de Seine-Saint-Denis, Othman Nasrou, vice-président (LR) de la région Ile-de-France en charge des relations internationales et du tourisme, reconnaît que la situation est alarmante en région parisienne.

« Nous avons enregistré une baisse de 40 % de touristes japonais et 20 % de touristes chinois sur l’année 2016 », affirme l’élu. La région souhaiterait agir sur ce sujet qu’elle considère « majeur », en investissant notamment un million d’euros pour multiplier « des commissariats mobiles » sur les routes franciliennes. En août dernier, 27 touristes chinois avaient également été dépouillés dans un car à Gonesse (Val-d’Oise).

(…) Le Parisien

via http://www.fdesouche.com/822567-tourisme-un-vrai-boycottage-de-la-seine-saint-denis

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS